Meggan, -11 kg

Meggan dit oui… à une vie plus saine

« En mai 2015, alors que je faisais un examen de routine chez le médecin, j’ai été choquée par le chiffre qui s’affichait sur la balance et par mon taux de cholestérol trop élevé ! Ma première pensée a été : ‘je suis encore jeune. Ça ne devrait pas m’arriver !’ Une de mes amies avait suivi le programme WW, je l’ai donc appelée le lendemain. J’étais nerveuse avant mon premier atelier WW, je ne savais pas à quoi m’attendre. Mais le coach WW a été très accueillant et grâce à mon amie à mes côtés, je me suis sentie très vite à l’aise. »

 

Les premières étapes

 

Il m’a été très facile de commencer le programme. Par le passé, j’avais déjà été végétarienne pendant un moment, les fruits et légumes frais faisaient donc partie intégrante de mes menus. Mais j’avais tendance à agrémenter mes copieuses salades d’une portion généreuse de sauce Ranch et d’avocat, et même de temps en temps d’un petit verre de vin ! J’ai vite compris qu’il fallait que j’apprenne à faire davantage attention à mes portions. J’ai également appris que je n’étais pas obligée de manger autant que mon fiancé si je voulais perdre du poids. Peser mes aliments et mesurer mes portions a été pour moi la clé du succès.

 

Un travail d’équipe

 

Pendant un moment, nous avons essayé un service de livraison qui nous apportait directement tous les ingrédients frais par la poste, ainsi que des recettes. Mais ces recettes n’étaient pas forcément toutes très peu coûteuses en termes de SmartPoints, alors je changeais quelques ingrédients discrètement lorsque mon fiancé ne regardait pas. Mais il a lui aussi commencé à s’intéresser aux recettes WW et aux SmartPoints. Il m’empruntait mon téléphone pour aller au supermarché et scanner ses produits préférés à l’aide du lecteur de codes-barres de l’app. Je lui suis reconnaissante de m’avoir soutenue !

 

La vie d’une enseignante

 

En tant qu’institutrice d'école primaire, je sais que les journées peuvent parfois être très fatigantes. J’ai installé dans ma classe un petit frigo que je remplis de yogourts, salades, fruits, légumes et sandwichs. Je veux que mon alimentation saine soit un exemple pour mes élèves. Pendant les pauses, je les laisse se défouler dehors, courir, et parfois je les rejoins. Mes élèves me demandent même si j’ai atteint mon objectif de marche pour la journée ! Ils m’aident beaucoup à garder le cap.

 

Meggan a désormais un mode de vie plus sain grâce à WW

 

Ma motivation : mon mariage

 

Même si j’ai déjà franchi certaines étapes, il m’arrive de faire face à quelques difficultés de temps en temps. Par exemple, lorsque je suis à une fête où il y a toujours beaucoup de choses à manger, j’ai parfois envie d’une part supplémentaire de dessert ou d’une quatrième part de pizza. Dans ces moments-là, je me remémore pourquoi je suis le programme : mon mariage. Lorsque j’y pense, je me rappelle quel est mon objectif final. J’ai hâte de me glisser dans ma robe de mariée ! Je sais que je vais me sentir merveilleuse dedans. Mon objectif pour les prochains mois : remodeler mes bras pour le jour J !

 

De nouvelles perspectives

 

J’ai beaucoup appris au cours de mon parcours WW. Notamment à me dorloter. J’ai appris à mieux m’occuper de mon corps. Par exemple, je n’achète plus que de la viande, du poisson, des fruits et des légumes bio de la région, car j’accorde beaucoup d’importance à la fraîcheur des ingrédients. J’ai appris à prendre du temps pour moi, afin de me montrer sous mon meilleur jour à mon fiancé, mes élèves et ma famille. J’ai appris que lorsque je ne peux pas faire quelque chose à un instant T, cela ne veut pas dire que je n’y arriverai jamais. Maintenant, je sais que je peux tout accomplir !