Témoignages

Malika, -10 kg

Malika, 25 ans, Gilly (VD), -10 kg*

 

*Avec WW, tu peux perdre jusqu’à 1 kg par semaine. Les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre et ne peuvent pas être garantis.

 

Interview de Malika

 

Avant de devenir coach, tu as toi-même participé au programme WW. Comment?

Ma sœur et ma cousine avaient déjà perdu du poids avec l’aide de WW. Je ne me suis donc posé aucune question, car je savais déjà que WW fonctionnait! Je me suis rendue à mon premier atelier avec ma meilleure amie. Je me souviens encore du moment où j’ai poussé la porte. J’ai tout de suite pensé: «Tu atteindras ton objectif et tu n’abandonneras pas!»
 

Et donc, tu as atteint ton objectif?

Oui !!! J’avais décidé de perdre entre 10 et 15 kilos. J’ai fini par en perdre 14. Lors de mon entretien individuel, ma coach m’avait conseillé de perdre 12 kilos, en accord avec mon rythme de vie. Cela a porté ses fruits ! J’étais ravie de voir que je pouvais suivre le programme tout en ayant la possibilité de manger ce que j’aime.

 

Après ça, tu as eu envie de devenir coach?

J’ai toujours beaucoup apprécié les ateliers. Un jour, j’ai demandé à ma coach comment elle en était arrivée là. Elle m’a raconté son histoire avant de me confier que WW cherchait des coachs. J’ai pensé: «Et pourquoi pas moi?! Cela s’accorderait parfaitement avec mon emploi du temps de coiffeuse.» Et voilà comment j’ai rejoint les rangs des coachs:

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ta mission de coach?

J’aime la compagnie. J’aime interagir avec d’autres personnes et les aider dans leur quête de la solution optimale! Je suis à l’écoute de chaque membre et je les guide vers leur objectif individuel. Chaque individu est unique. Je trouve également génial de voir tout ce dont les membres sont capables. Ils ont tous un énorme potentiel et, en tant que coach, il est de mon devoir de les aider à le réaliser. Je les motive et les aide à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Je suis coach, corps et âme!

Est-ce parfois difficile?

Cela peut le devenir lorsque les membres vivent une baisse de motivation. Cela arrive souvent lorsqu’ils reprennent du poids. J’essaie alors de prendre du temps pour eux et de trouver les causes du problème lors des entretiens individuels. Souvent, le problème vient du fait qu’ils ne tiennent pas suffisamment bien leur journal. C’est mon travail de leur montrer ce qu’ils peuvent améliorer!

Quels sont, selon toi, les points forts du programme WW?

Je dirais en premier le côté bien-être. Il s’agit bien de «penser autrement». Lorsque l’on perd ou prend du poids, cela se passe avant tout dans la tête. Les éléments déclencheurs sont généralement psychologiques. Ma mission consiste à faire prendre conscience aux membres qu’ils peuvent accomplir de grandes choses. Parfois, il suffit simplement de voir les choses autrement. Je suis persuadée que l’état d’esprit a une grande influence sur la perte de poids.  

La partie «bouger plus» est également très importante. Il s’agit d’associer perte de poids et activité physique. Je dis toujours à mes membres que nous bougeons pour rester en bonne santé et non pour pouvoir manger davantage. Je trouve très important de les sensibiliser à cette vision des choses. Ils prennent ainsi conscience que chaque pas est important. Et bien sûr, il devient de plus en plus facile de bouger avec quelques kilos de moins à transporter. 

Comment ajoute-tu ta petite touche personnelle à chaque atelier?

Je trouve toujours le mot pour rire. J’accorde beaucoup d’importance à l’ambiance, je m’efforce d’être détendue. Je pense également que mon jeune âge me permet de motiver plus facilement mes membres. Les plus jeunes m’accordent une grande confiance. Pour eux, je fais partie du club. Et les moins jeunes sont emballés par mon dynamisme et ma gaieté!