Témoignages

Laetitia, -27 kg

Je suis la mascotte en réunion!

Laetitia, 22 ans
Étudiante, Genève
Avant: 84 kg, après: 57 kg
Perte de poids: 27 kg*

« Je suis passée de L à XS et j’ai encore du mal à y croire. Tous les jours c’est comme si j’avais un premier rendez-vous avec mon corps »

« En réunion, je suis la mascotte », rigole Laetitia. Rien d’étonnant à cela, puisque la jeune étudiante de 22 ans a perdu 27 kilos grâce à Weight Watchers. Désormais Gold Card Member, elle retourne régulièrement en réunion pour parler de son expérience et motiver les autres adhérents. Cela dit, difficile de s’imaginer que cette jeune femme qui déambule en jean slim perchée sur des talons de 10 cm ait pu un jour avoir des soucis avec son poids. Et pourtant, après le divorce de ses parents, Laetitia se met à manger de manière totalement anarchique. « La nourriture était devenue une alliée pour affronter tous mes soucis, raconte-t-elle. Je grignotais en permanence. Dès que j’avais un stress ou une angoisse, il me fallait du sucre pour me calmer. Du coup je mangeais à n’importe quelle heure sans plus pouvoir me contrôler.» Un cercle vicieux qui amène l’adolescente à peser jusqu’à 84 kilos. Son déclic? Le moment où elle prend trois kilos presque d’un coup: «là je me suis dit qu’il fallait que cela cesse! Je ne rentrais plus dans mes pantalons», raconte la jeune femme.
 

Durant un stage, une de ses collègues lui parle de Weight Watchers. Laetitia, au début sceptique, met six mois à se décider, puis finit par s’inscrire en réunion. «Mon frère s’est dit que c’était une lubie, mais les résultats ont été instantanés, raconte-elle. En trois mois j’avais déjà perdu 10 kilos.» L’aiguille de la balance ne cesse ensuite de descendre jusqu’à afficher 57 kilos, soit une perte de 27 kilos. « Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance, rigole-t-elle. Le centre de réunion où je vais se trouve entre une boulangerie et un vendeur de cheesecake. Pour un bec sucré comme moi, c’était la tentation ultime!» Elle l’avoue, au début c’était un peu difficile de renoncer à tout ce sucre. Mais rapidement elle apprend à mieux gérer ses envies et pour se motiver la jeune femme développe une petite routine: « juste après la pesée, si j’avais perdu du poids, j’allais vite me chercher un Caramel macchiato au café pas loin et je le sirotais pendant la réunion! C’était ma petite récompense », raconte-t-elle. Prendre un petit déjeuner, boire plus, mieux écouter son corps et ses envies, planifier ses repas, Laetitia adopte au fil des semaines de bonnes habitudes qui l’accompagnent désormais tous les jours. «Avant de faire les courses, je mange toujours une barre Weight Watchers et je dis à ma maman ʻMange ta barre sinon on va trop acheter!ʼ » rigole la jeune femme.

Laetitia hat 27 kg mit Weight Watchers abgenommen
Laetitia avant & après

Consciente d’avoir faire le bon choix en optant pour Weight Watchers, la jeune femme avoue cependant avoir essayé bien d’autre méthodes avant : «ma mère m’avait offert un abo dans une salle de gym, mais je n’étais pas motivée, du coup je n’ai pas tenu. J’ai aussi essayé par moi-même mais je n’y suis pas arrivée. Les régimes hyper protéines à la mode? J’ai tenu une journée!». Pas question non plus de passer, comme certaines de ses amies, par la case bypass pour retrouver la ligne. Avec Weight Watchers, Laetitia a choisi de perdre du poids de manière saine, sans se priver des plaisirs de la table et sans renoncer à sa grande passion : la pâtisserie. Désormais sa famille se régale tout simplement de douceurs façon Weight Watchers. « A Noël, j’ai fait des biscuits et ma famille en a tout simplement été dingue. C’était la guerre à la maison! J’ai dû me battre pour qu’il en reste pour le jour de Noël, rigole-t-elle. Je dois même cacher mes barres Weight Watchers pour que mes frères ne me les volent pas! »

Depuis qu’elle a retrouvé la ligne, l’étudiante s’est aussi découvert une passion pour le sport. Cours de body sculpt, abdos-fessiers, aquagym et Zumba, elle ne tient pas en place! « Le sport m’aide à me sentir bien et à me tonifier, je vois que la peau se remet déjà bien », explique-t-elle. Aujourd’hui elle apprend gentiment à apprivoiser et apprécier ce corps qu’elle a l’impression de ne pas connaître. « J’ai toujours tendance à choisir des vêtements trop grands dans les magasins, mais il faut dire que je suis passée de L à XS alors même-moi j’ai encore du mal à y croire. Tous les jours c’est comme si j’avais un premier rendez-vous avec mon corps », avoue-t-elle.