Jasmin, -19 kg

Jasmin, 28 ans, -19 kg

*Avec WW, tu peux perdre jusqu’à 1 kg par semaine. Les résultats de perte de poids peuvent varier d’une personne à l’autre et ne peuvent être garantis.

« Le sport est ma cerise sur le gâteau »

« J’ai toujours été rondelette », avoue Jasmin. Ceux qui la rencontrent aujourd’hui ont peine à le croire et pas seulement parce qu’elle a perdu 19 kilos grâce à WW. Elle est aussi devenue une véritable sportive. Elle nous raconte aujourd’hui comment c’est arrivé.

Perdre du poids avait toujours été un problème pour Jasmin. Dès l’adolescence, elle essayait par tous les moyens de perdre ses kilos en trop, parfois à court terme, à long terme aussi, mais toujours sans aucun enthousiasme. « Je manquais de discipline, de soutien et de plaisir », se souvient-elle en évoquant cette période frustrante.

Peu de temps avant sa grossesse (Jasmin a aujourd’hui une fille de 2 ans), elle a recommencé à perdre du poids. Mais elle a ensuite été rattrapée par ses vieux démons. « Je n’arrêtais pas de manger et je ne bougeais presque plus. » Elle pesait 100 kilos pour 1,56 m à la fin de sa grossesse. Et même après la naissance, il en restait encore beaucoup trop.

Elle y a pris goût

« J’ai allaité et perdu du poids, mais pas de la manière que j’espérais. » Aller à la piscine avec des amies pendant l’été 2019 a donc été une épreuve pour elle.

L’une d’elles avait emporté des snacks délicieux et sains : des crudités et une sauce légère. Jasmin a alors découvert que son amie suivait le programme WW. « J’ai vu les photos de son parcours minceur et j’ai tout de suite su que je voulais la même chose. » Le lendemain, son amie l’a invitée à rejoindre le programme grâce à l’offre WW « Parrainer un ami ». Jasmin s’est tout de suite inscrite.

Cuisiner ? Avec plaisir !

Très motivée, elle a perdu plus d’un kilo dès la première semaine avec l’app WW. « La seconde semaine, il s’est passé la même chose et je n’avais pas faim. Après un mois, j’avais déjà perdu plus de 4 kg. »

Grâce à WW, elle a découvert le plaisir de cuisiner. « Autrefois, je me contentais de préparer quelque chose sans vraiment y prendre goût, des plats simples mais gras. » Mais aujourd’hui, l’envie est là. Parfois avec des recettes de l’app WW comme la « poêlée de boulghour épicée » et le « poulet teriyaki aux brocolis » ou elle réalise ses propres créations. Elle réalise également du curry thaï avec du poulet, du lait de coco et des légumes ou des ingrédients qu’elle ne connaissait même pas avant WW.

« Mon alimentation est devenue plus variée avec le programme », explique Jasmin. Les pois chiches, l’avocat, le filet de porc et le boulghour et divers produits à base de céréales complètes font aujourd’hui partie de son alimentation standard, là où elle n’aurait opté que pour des pommes de terre, du riz ou des pâtes.

Du plaisir en toute simplicité

Avec le plan bleu, elle sait exactement sur quels aliments ZeroPoint® elle peut compter. Parmi eux, de nombreux produits laitiers, des œufs et du poulet, qu’elle adore. « Je suis toujours étonnée de voir combien on peut manger varié et en quantités suffisantes avec WW. Je peux même m’accorder un peu de chocolat de temps en temps. » Pas une tablette entière, mais quelques carrés qu’elle savoure d’autant plus. En guise de snack, elle opte pour des produits WW comme les chips ou les Flips. Là encore, fini le format familial : elle choisit plutôt des petits plaisirs bien portionnés.


Bouger à nouveau

Avec 19 kg de moins, c’est devenu beaucoup plus simple « Ce n’est qu’à ce moment-là que le sport est entré dans ma vie. » Pesant désormais 57 kg, faire du sport devenait bien plus facile. « Ma peau avait souffert de la grossesse. » L’endurance et la musculation devraient lui permettre de cibler les dernières zones qui lui posent problème. Aujourd’hui, elle va courir jusqu’à trois fois par semaine et fait de la musculation avec des vidéos d’entraînement, comme par exemple cuisses-abdos-fessiers. « Au début, je n’avais pas beaucoup de muscles », avoue-t-elle en riant, « mais j’ai trouvé ça génial. » Elle a rapidement constaté une amélioration, a recommencé et a ainsi retrouvé la forme.

Ne jamais baisser la garde

« Cela ne convient peut-être pas à tout le monde, mais pour moi c’était la seule solution. Même lorsque ma belle-sœur nous a invités à une soirée fromages (elle revenait des Pays-Bas) peu de temps après que j’ai commencé le programme WW, j’ai amené ma petite balance et je pesais avec précision tout ce que je m’autorisais à manger. Cela ne veut pas dire pour autant que je me prive, mais j’ai besoin de garder un aperçu précis de ce que je mange pour ensuite décider en pleine conscience. »