Vivre sainement

Imbattables ensemble!

Comment tes habitudes saines inspirent ton entourage

Le savais-tu ? Grâce à tes habitudes saines, tu peux non seulement faire quelque chose pour toi-même, mais aussi pour celles et ceux qui t’entourent. Imagine-toi simplement un effet domino, mais qui fonctionne dans toutes les directions.

Lance l’effet de vague

Si tu manges sainement et que tu as un mode de vie actif, cela se répercute automatiquement sur ta famille et tes ami·e·s. Ce sont souvent les petites choses qui ont un effet important et communicatif. Peut-être mangeras-tu avec ton·ta partenaire ce souper sain que tu as préparé. Peut-être pourras-tu motiver un·e ami·e à faire un jogging avec toi. Ou bien les invité·e·s de la soirée se régaleront avec ta salade, qui ne compte que très peu de points.

Perd-on mieux du poids ensemble ?

Une étude de l’Université du Connecticut le dit clairement : oui !

Ce n’est pas un secret : les personnes vivant sous le même toit partagent beaucoup de choses. Mais tu ne te rends peut-être pas compte à quel point ton mode de vie sain peut déteindre sur ton·ta partenaire et même sur ta famille.

Des recherches menées par l’Université du Connecticut montrent que si l’un des partenaires d’un couple est membre WW, il y a de fortes chances que l’autre en tire également un bénéfice. Environ un tiers des partenaires ont perdu au moins 3 % de leur poids corporel sur une période de six mois, bien qu’ils·elles ne soient pas membres WW actif·ve·s.

La professeure Amy Gorin, responsable de l’étude, appelle cela « l’effet de vague ». « Lorsqu’une personne modifie son comportement, les personnes qui l’entourent changent aussi », dit-elle.

Un mode de vie plus sain ensemble : un plan en 5 étapes

Andrea, membre WW, peut le confirmer par expérience. Son mari a perdu une vingtaine de kilos, simplement parce qu’il a adopté un régime alimentaire sain avec elle. « Je suis végétarienne », raconte-t-elle. « Mon mari est même végan. Et pourtant, WW nous offre tellement de possibilités que ça lui convient très bien à lui aussi. Il m’a en tout cas toujours soutenue », se réjouit Andrea.

Même si l’effet de vague peut se produire simplement en cours de route, ce plan en cinq étapes peut aider tes proches à prendre un chemin plus sain avec toi.

1. Bougez ensemble

Selon des scientifiques américains, la probabilité que ton·ta partenaire bouge davantage augmente jusqu’à 70 % si tu pratiques régulièrement une activité physique. D’autres études montrent que les couples qui pratiquent une activité physique ensemble ont beaucoup plus de chances d’être actifs physiquement 12 mois après avoir commencé à faire de l’exercice.

2. Partage tes connaissances

Bien sûr, tu n’es pas obligé·e de partager tous les points, mais parfois, le simple fait de partager les nouvelles habitudes saines est suffisant. Par exemple, en essayant les délicieuses recettes WW pour ton·ta partenaire ou ta famille , ou en surprenant tes ami·e·s avec des en-cas sains lors de la prochaine soirée télé.

C’est ce qui est arrivé aussi à Jasmin : « J’ai allaité et perdu du poids, mais pas comme je le voulais », se souvient-elle. C’est pourquoi il lui a fallu faire des efforts pour aller à la piscine avec ses amies durant l’été 2019. L’une d’entre elles avait avec elle des en-cas délicieux et sains : des crudités et un dip léger. Jasmin a appris que son amie était membre WW.

« J’ai regardé les photos de son parcours de perte de poids et j’ai su que c’était ça que je voulais aussi ». Dès le lendemain, l’amie l’a invitée au programme via l’action « Invitez des amis à rejoindre WW ». Jasmin s’est inscrite immédiatement.

3. Implique ta famille dans tes nouvelles habitudes

Qu’il s’agisse de la planification des repas, du nouvel état d’esprit ou même d’une routine quotidienne plus active, ne commence pas sans ta famille et ton·ta partenaire. Tes proches comprendront beaucoup mieux ta démarche et sauront quand tu as besoin de soutien, et cela deviendra une bonne habitude pour vous tous.

Moni est particulièrement heureuse de pouvoir désormais donner l’exemple d’un comportement alimentaire normal à ses filles.

« Avec WW, j’ai pris de nombreuses nouvelles habitudes - et toute ma famille en profite. »

  • « Le réfrigérateur est toujours rempli à ras bord de bons produits. C’est pourquoi je ne planifie pas nos repas à l’avance. Je décide spontanément.
  • Au lieu du pain avec des saucisses, nous avons maintenant régulièrement de la salade le soir. Les ingrédients proviennent souvent de notre potager surélevé, dans le jardin. Nous l’avons depuis un certain temps. Mais ce n’est que maintenant que nous avons vraiment pris conscience de sa valeur.
  • Le soir, mon mari et moi aimons prendre un verre de vin. Les accompagnements comme les cubes de fromage ou les bretzels, que nous prenions avant, ne font que détourner le plaisir.
  • Nous ne mangeons plus de chips devant la télévision. Je n’ai rien d’autre de sucré à la maison non plus. Pour les enfants, ce que leur grand-mère apporte et ce qu’ils reçoivent aux anniversaires est suffisant. De plus, ils ne demandent pas du tout de sucreries - et préfèrent mordre dans un délicieux melon. »
4. Range les restes

Au moment de passer à table, il est préférable de mettre directement les portions dans les assiettes et de ranger les restes immédiatement au réfrigérateur. Des recherches ont montré que les personnes sont plus tentées de se servir une deuxième fois lorsque les restes sont encore en vue.

Denise avait trois bons arguments en faveur de WW : être en bonne santé, porter ce qu’elle veut et se sentir bien dans sa peau.

« Avant WW, mes analyses de la fonction hépatique n’étaient pas bonnes. Au bout de quelques semaines, mon médecin m’a demandé ce que j’avais changé. Aujourd’hui, je suis en parfaite santé, sans devoir prendre de médicaments, et j’ai également permis à ma famille de mener une vie tout aussi saine. Ma sœur est désormais elle aussi membre WW. »

5. Fais-en une affaire de famille

1. Cuisine et fais des gâteaux avec tes enfants.

Commence par les laisser choisir la recette, puis fais-les découper les ingrédients, préparer la pâte, déguster le gâteau. Et pourquoi ? Les recherches montrent que les enfants qui aident régulièrement leurs parents en cuisine expérimentent davantage et recherchent plus activement les aliments sains.

2. Propose des fruits et des légumes comme collation saine.

Une étude américaine a montré que les enfants sont plus enclins à attraper des fruits et légumes s’ils sont coupés en petits morceaux et proposés de manière visible. Propose donc aussi souvent que possible des bâtonnets de légumes avec un dip, de la salade de fruits frais ou une assiette de fruits.

3. Bouge avec tes enfants..

Les enfants dont les parents sont régulièrement actifs sont plus susceptibles d’imiter eux-mêmes ce comportement. Il a également été démontré que les enfants avaient 35 % de chances supplémentaires d’être suffisamment actifs physiquement si leurs parents l’étaient.

C’est ce qu’explique également Sarah :

« L’exercice est bon pour moi. Je peux maintenant jouer avec mon petit garçon sur le sol sans que mes genoux me fassent mal par la suite. Jusqu’à présent, je mettais la douleur sur le compte de la grossesse. En fait, elle était probablement plus liée à mon poids. Mes douleurs au dos et au cou se sont également beaucoup atténuées. Maintenant, j’ai même envie de faire du vrai sport et je vais bientôt retrouver Marc à la salle de sport. »