Fini le stress des examens!

Les examens peuvent être extrêmement stressants et on calme souvent ses nerfs en mangeant. Voici quelques astuces pour surmonter sainement et raisonnablement la période des examens.

Tu as suivi tous les cours du semestre, présenté des exposés, rédigé des compositions et rempli des pages et des pages d’exercices afin de te préparer aux examens qui compteront plus que tout le reste confondu... La fin du semestre est arrivée ou en d’autres termes: le cauchemar de tous les étudiants.  

Maintenant, prends la pression de cette fin de semestre et multiplie-la par cinq. Te préparer à ces cinq périodes de partiels va faire inévitablement de toi un zombie, qui passe sa vie à la bibliothèque et se nourrit exclusivement de caféine et de snacks au distributeur automatique.

Nous avons donc élaboré pour toi un guide de survie pour t’aider à ne pas manger sous le coup du stress pendant cette période.

 

1. Ne repousse pas l’apprentissage à plus tard


Ce n’est pas au moment de la préparation aux examens qu’il faut découvrir certaines notions pour la première fois, mais seulement te rafraîchir la mémoire et revoir ce que tu sais déjà.

Cette astuce peut sembler banale mais lorsque les nouvelles notions s’accumulent à la fin du semestre, tu te retrouves alors avec un flot d’informations à traiter et de gros efforts à déployer pour les maîtriser.

Tandis qu’en apprenant tout au long du semestre, tu seras moins stressé au moment des examens car tu n’auras plus qu’à revoir au lieu d’apprendre.

Qu’il te reste deux semaines ou deux jours avant les examens, commence à apprendre dès maintenant!

 
2. Fais des pauses


Cela fait des heures que tu es assis dans la bibliothèque et ton cerveau commence à saturer. Les petites pauses aident à garder l’esprit vif et performant.

Sans pause, on devient inefficace. Comme je le dis toujours, réviser une heure, puis faire autre chose pendant une demi-heure, avant de réviser une heure de plus est beaucoup plus efficace que réviser deux heures d’affilée. Si en plus tu profites de cette pause pour faire un peu d’activité physique, c’est encore mieux. Bouger évacue les tensions, active le cerveau et te permet d’être plus efficace ensuite.

Va te promener ou courir, fais des étirements, appelle un ami ou fais plusieurs fois le tour de la bibliothèque.

 

3. Mange régulièrement des aliments sains


Manger permet de refaire le plein d’énergie. Il faut remplir les réserves d’énergie en avalant un repas ou un snack sain toutes les 3 à 5 heures, comme par ex. un fruit ou quelques noix et raisins secs. D’après notre experte, « si tu es réellement affamé ou que tu ne peux plus penser à autre chose qu’à ton prochain repas, cela aura un impact important sur ta concentration et ton efficacité ».

Emporte quelques snacks à la bibliothèque pour garder le contrôle de ce que tu manges. Lorsque j’ai faim, il m’est beaucoup plus difficile de me concentrer. Alors je fais une petite pause, je mange quelque chose et je m’y remets. Les bananes, les carottes et le popcorn sont d’excellents snacks pour réviser.

 
4. Dors suffisamment et de manière régulière


Réviser toute la nuit n’est pas une solution. Si tu as totalement dépassé l’heure de te coucher ou si tu ne dors pas du tout, cela aura un impact négatif sur ton système immunitaire, ta concentration et tes performances.

Si tu ne suis pas ton rythme normal, ton corps subira un stress qui s’ajoutera au stress cognitif des examens.

Dormir permet de consolider les souvenirs et les notions apprises. Un rythme de sommeil régulier a un impact positif sur la qualité du sommeil et te permet de donner le meilleur de toi-même dans la journée.

La quantité et la qualité du sommeil ont donc une importance essentielle. Essaie de dormir sept à neuf heures par nuit, mets en place une routine détente avant de te coucher et organise ton espace nuit de manière à être au calme.

 

5. Définis des objectifs réalisables


Gérer le stress est une question de contrôle. Si tu as l’impression de contrôler une situation, alors elle te paraîtra moins stressante. Avoir le contrôle, c’est voir les choses avec confiance. Si tu te sens en confiance dans une matière, ton niveau de stress restera à un niveau facile à gérer.

Avoir l’impression de maîtriser ton sujet et réussir est un excellent moyen de te montrer que tu peux définir chaque jour des objectifs ambitieux mais réalisables grâce à tes efforts et à ta détermination.

L’important pour y arriver, c’est de savoir gérer son temps. Pour cela, établis un planning pour lire et apprendre, que tu pourras suivre chaque jour. Atteindre ses propres objectifs est un sentiment merveilleux. De plus, cocher des éléments d’une liste de choses à faire est extrêmement motivant pour continuer de réviser agréablement.

 

6. N’en attends pas trop de toi-même


Si tu veux pouvoir gérer le stress des révisions, tu dois te sentir bien. Être réaliste génère moins de stress et de pression.

Fais plusieurs choses en même temps. Si tu dois réviser la chimie et les mathématiques et le français, il est peu probable que tu réussisses à réviser toutes ces matières dans les délais impartis aussi bien que tu le voudrais. Trouve le juste milieu et vois ce que tu peux réussir à réviser dans les temps pour ensuite être satisfait de ce que tu as accompli.

Respire... Tu vas y arriver!