Vivre sainement

Candy Crush, ce coupe-faim ?

Pour chasser une fringale en s'amusant. Vraiment.

Il te faut une excuse pour une petite partie (ou cinq) de Candy Crush ? Figure-toi que quelques parties de jeux vidéo peuvent t'aider à résister à une fringale.

 

Cela a marché pour les participants à une étude publiée dans le journal Appetite. Les chercheurs ont découvert que les sujets qui faisaient une partie de Tetris voyaient chuter leurs fringales de 24 pour cent – un contraste très net avec les participants dont l'écran d'ordinateur n’affichait rien

 

Jouer pour ne pas manger, pourquoi ?

 

« Lorsque tu te concentres sur le jeu, ton esprit ne peut ni former ni entretenir les images mentales qui sont à la base de la fringale, de sorte que cette dernière ne se développe pas, explique Jackie Andrade, professeur de psychologie de l'université de Plymouth, en Angleterre, l'un des auteurs de cette étude. Si la fringale a déjà commencé, Tetris va absorber l'énergie mentale qui l'alimente. »

 

Il faut dire que les fringales ne sont pas qu'une envie un peu insistante de manger un bol de glace ou un éclair. Ce sont parfois des désirs irrépressibles qui peuvent aller jusqu'à s'emparer de presque tous tes sens. Par exemple, souligne-t-elle, lorsque tu rêves de chocolat, tu vois sa couleur riche, tu goûtes sa texture sucrée et crémeuse, tu le sens fondre sur ta langue – et ces sensations te font ressentir un instant le plaisir de manger du chocolat.

 

Ce plaisir est toutefois de courte durée. Tôt ou tard, ton corps va se rendre compte que, même si tu salives, tu n'es pas du tout en train de manger du chocolat. Si tu additionnes ces deux facteurs, tu as tout ce qu'il faut pour déclencher une envie très forte.

 

Choisis des jeux qui réclament toute ton attention. « Des jeux comme Tetris utilisent les mêmes ressources mentales que celles requises par l'imagerie des envies, explique Andrade. Nos ressources étant limitées, nous ne pouvons faire les deux à la fois. Il est impossible de jouer à Tetris et d'avoir envie de nourriture en même temps. »

 

D'autres jeux peuvent avoir le même effet, notamment ceux qui sont intéressants visuellement, demandent de la vivacité d'esprit et font appel à tes capacités motrices.

 

Si (et quand) la fringale frappe

 

« Si tu réduis ta consommation de calories dans l'espoir de perdre du poids, attends-toi à éprouver des sensations de faim ou de fringale, remarque Alicia Romano, une diététicienne du Frances Stern Nutrition Center au Tufts Medical Center. Opérer d'un coup des changements drastiques augmente souvent les envies de tes aliments préférés. »

 

Romano suggère de se préparer à ces envies en dressant à l'avance une liste de trois à cinq activités que l'on apprécie – par exemple marcher, tricoter, colorier ou autre chose. « Lorsque tu te mets à penser à la nourriture, passe aussitôt à l'une de ces activités agréables », conseille-t-elle. Mieux, essaye une activité non-sédentaire comme le vélo ou le jogging. « Faire du sport peut aussi distraire efficacement des fringales », assure-t-elle.

Quelle que soit la méthode que tu choisisses, il n'est pas nécessaire d'y passer des heures. Quelques minutes suffisent, jusqu'à ce que l'envie de grignoter soit passée.

 

Romano ajoute que jouer à un jeu comme Candy Crush peut être une bonne solution si cela te distrait ou fait de la « concurrence mentale » à ton envie.

 

Mais les rangées de bonbons colorés de Candy Crush ne risquent-elles pas d'être contre-productives quand il s'agit de chasser une fringale ? Andrade ne croit pas que ce jeu stimule la gourmandise. « Il me semble que... la rapidité du rythme doit suffire à t'empêcher de faire mentalement le lien entre les « bonbons » du jeu et les vrais bonbons dont, autrement, tu pourrais avoir envie », dit-elle. Toutefois, elle précise qu'elle ne l'a pas testé.

 

Pour nous, ça marche : d'ailleurs, on va racheter cinq vies, merci.