6 astuces nutrition pour étudiants

Ces stratégies t’aideront à t’alimenter sainement dès ta première année à l’université.
1. Commence par une salade


Ne t’arrête pas au bar à pâtes et va directement au bar à salades! Après une entrée à base de salade verte, tu peux ensuite choisir parmi tout un assortiment de plat de résistance sans mauvaise pensée. Une fois que tu auras mangé une grande quantité de légumes, il est peu probable que tu te diriges ensuite vers des nuggets de poulet et des frites, ou du moins que tu en manges trop. Évite les extras trop caloriques comme les croûtons, le fromage et les sauces à base de crème. (Astuce: si tu ne sais pas trop quelle sauce tu peux te permettre, regarde sur le site Internet de ton université. Tu y trouveras peut-être les valeurs nutritionnelles des différents plats.) 

 

2. Bannis la junkfood dans ta chambre


Bannis les chips et les sucreries de ta chambre et investis plutôt dans un mini-réfrigérateur où tu pourras stocker des snacks sains, comme des fruits, des légumes, du yogourt ou du Cottage cheese. Si le problème vient de la nourriture envoyée par tes parents, renseigne-toi sur l’existence d’un programme de livraison de produits sains et sans gluten sur le site de ton université.

 

3. Planifie à l’avance


Si une longue série de cours t’attend, emporte suffisamment de snacks avec toi. L’emploi du temps peut souvent t’empêcher de prendre ton petit-déjeuner à 9h, ton dîner à midi et ton souper à 17h. Prévois de petits snacks à répartir tout au long de la journée pour éviter les fringales jusqu’à ce que tu aies le temps de faire un vrai repas. Emporte également des fruits frais de la cafétéria, un sachet de noix ou de fruits secs, voire même un yogourt. Certaines cafétérias proposent également des lunch-box saines à emporter. 

 

4. Fais un détour au retour


Tu as un peu de temps après les cours? Rentre chez toi à pied... et fais un petit détour pour profiter d’une belle petite promenade. Si tu en prends l’habitude, cela te fera faire beaucoup de pas supplémentaires. De la même manière, privilégie les escaliers à l’ascenseur, trouve un chemin plus pentu pour aller à l’université et promène-toi avec des amis plutôt que de regarder la télé. 

 

5. Utilise toutes les options proposées par l’université


Si la nutrition est un mystère pour toi et que tu ne sais pas faire la différence entre les produits à base de farine blanche et de céréales complètes ou entre la viande maigre et la viande grasse, tu peux peut-être demander conseil aux professionnels de ton université. Beaucoup d’universités mettent un(e) nutritionniste à la disposition des étudiants. Fort de ces connaissances, tu pourras mieux planifier tes repas à la cafétéria en te basant sur les informations nutritionnelles qui accompagnent les menus (sur le site Internet ou l’app de ton université). 

 

6. Fais du sport

 

Si tu as du mal à dégager du temps libre pour faire du sport, inscris-toi à un cours intégré à ton emploi du temps, comme le golf, la musculation ou la danse. C’est la solution idéale si tu as un semestre chargé et que tu as besoin de faire une pause pour te dépenser. De plus, découvrir un nouveau sport comme le golf ou le tennis coûte beaucoup plus cher une fois qu’on a quitté l’université.

Entrer à l’université, c’est entrer dans un tout nouvel univers. Toutes ces stratégies te permettront d’être mieux équipé pour l’avenir et t’éviter le stress de prendre ces kilos supplémentaires tant redoutés.