Vous êtes stressé? Évitez ces aliments.

Conseils pratiques pour bien vous alimenter lorsque vous vivez des moments difficiles.

Il nous arrive tous d’avoir des journées stressantes. À vrai dire, il y aura toujours des choses qui nous causeront du stress et que nous ne pourrons contrôler. Cependant, nous pouvons contrôler notre réaction au stress et ce que nous mangeons quand nous sommes stressés.

Nous avons parlé à des spécialistes en nutrition pour en apprendre plus non seulement sur les aliments que nous devrions éviter de consommer, mais aussi sur ceux que nous devrions mettre dans nos assiettes lors de journées éprouvantes.

La caféine et les glucides simples comme le pain, les bagels, les beignes, les pâtes et le riz et toute forme de sucre sont à éviter, affirme Carolyn Dean, MD, ND, auteure et membre du Comité consultatif médical de la Nutritional Magnesium Association.

Ces aliments provoquent tous la perte de magnésium, lequel est le « principal minéral antistress et l’un des minéraux les plus importants dont le corps a besoin pour avoir de l’énergie », explique la Dre Dean. Elle ajoute que le magnésium est essentiel pour produire de la sérotonine, communément appelée « l’hormone du bonheur ».

Et même si vous pensez qu’un verre de vin ou qu’une bière froide vous aidera à faire face à une journée stressante, les experts disent que c’est plutôt l’effet contraire qui en résultera.

« Le sucre, l’alcool et la caféine stressent le corps, mettent les glandes surrénales à rude épreuve, sapent l’énergie et compromettent le système immunitaire », précise la Dre Dean.

L’alcool est comme un ami qui exerce une mauvaise influence. Julie Upton, M.S., R.D., CSSD, diététiste et cofondatrice de Appetite for Health, nous en dit plus long.

« Lorsqu’elles sont stressées, la plupart des femmes ont un plus grand appétit et des fringales portant sur des aliments qui ont un effet calmant (c.-à-d. des gâteries à teneur élevée en calories). L’alcool aggrave ce problème parce qu’il ouvre davantage l’appétit et active les parties du cerveau qui suscitent des fringales d’aliments riches en sucre, en matières grasses et en calories. Consommer de l’alcool lorsque vous êtes stressé [vous amènera] très probablement à consommer à l’excès des aliments de piètre qualité. »

Alors, quels aliments devrions-nous manger à la place?

Eh bien, il est primordial de rehausser vos niveaux de magnésium, affirme la Dre Dean.

« Des études ont montré que le magnésium calme le système nerveux, détend les muscles et ralentit le pouls, ce qui aide à réduire l’anxiété et les niveaux de stress. Le magnésium favorise le bon fonctionnement des glandes surrénales, dont le surmenage par le stress cause des symptômes de carence en magnésium et d’épuisement surrénal. [Ces symptômes incluent] l’anxiété, la dépression, la faiblesse musculaire, la fatigue, les tics oculaires, l’insomnie, l’inquiétude, la défaillance de la mémoire, la confusion, la colère, la nervosité et l’accélération du pouls. »

Selon la Dre Dean, parmi les aliments riches en magnésium on retrouve :

  • les légumes à feuilles vert foncé comme les épinards et le chou frisé
  • les noix et graines biologiques comme les graines de citrouille, les amandes et les pacanes
  • les avocats
  • le brocoli

Gardez cette liste sous la main afin de savoir quels aliments acheter et ne pas acheter à l’approche d’une semaine occupée!