Épanouissement

Un pour tous...

L’entraide d’un couple du programme WW pour rester sur la bonne voie.

L’histoire entre Karen et WW date de longtemps. Elle a suivi le programme plusieurs fois avec un certain succès dans le passé, mais cette fois-ci les choses sont différentes.

En ce moment, Karen suit le programme avec son mari, Scott, et ce soutien fait toute la différence.

« C’est d’autant plus aidant qu’il est le principal cuistot à la maison, alors le fait qu’il suive lui aussi le programme rend les choses bien plus faciles », explique-t-elle.

« Le programme WW lui-même est aussi différent maintenant », ajoute Karen.

En novembre dernier, Karen entend parler d’un événement de lancement de la communauté WW organisé dans sa ville natale de Brantford, en Ontario, et sent qu’elle et Scott doivent y aller. L’événement compte des célébrités de WW invitées, des tonnes de ressources et un essai gratuit de trois mois est offert. Impressionné par tout ce qui leur est proposé, le couple décide de s’inscrire sur-le-champ.

Elle remarque également que le programme a changé au fil des ans et le trouve beaucoup plus facile à intégrer dans sa vie actuelle, en particulier grâce à l’application WW, qui n’existait pas lorsqu’elle suivait le programme auparavant.

En ce mois de novembre 2019, le moment est parfait pour Karen et Scott.

Alors aux prises avec des problèmes médicaux, soit l’implant imminent d’une prothèse du genou et un traitement pour un cancer du sein comprenant une opération et 16 séances de radiothérapie, Karen souhaitait améliorer sa santé. Son médecin voulait également qu’elle perde du poids avant de subir son arthroplastie du genou, afin de garantir le succès de l’opération et de la convalescence.

Ces problèmes de santé simultanés rendaient la situation de Karen plutôt difficile : elle devait perdre du poids en vue de son opération au genou, mais les traitements de radiothérapie pour traiter son cancer risquaient d’entraîner une prise de poids.

C’est à ce moment que l’événement de lancement de Brantford a eu lieu et c’était exactement ce dont elle avait besoin.

« Je me suis dit : “Oh mon dieu, ça nous tombe du ciel, c’est tout simplement le moment parfait” », se souvient Karen. « C’est une chance que Scott ait aussi embarqué tout de suite. Il ne connaissait pas vraiment WW, mais a été impressionné lui aussi », ajoute-t-elle.

Le couple s’est rapidement inscrit au programme et a commencé à assister aux ateliers WW hebdomadaires de leur coin.

« Le groupe était chaleureux et accueillant », se rappelle Scott.

Depuis, leur fille et une de ses amies ont emboîté le pas, rejoignant elles aussi le programme WW dans lequel elles connaissent du succès.

Karen a pu subir sa chirurgie au genou en mars, plus légère de 25 livres, juste avant le début de la pandémie de COVID-19.

« Ça avance », dit-elle à propos de son rétablissement, « c’est seulement plus lent que prévu ». Elle a dû faire ses séances de physiothérapie en mode virtuel, en plein confinement.

« C’est difficile d’être à la maison », confie Karen. Elle ne peut plus marcher autant qu’avant pour faire de l’exercice, alors qu’elle s’efforce de retrouver la mobilité dont elle jouissait avant son opération au genou. Mais Scott lui assure que cela viendra, et elle garde une attitude positive.

« En ces temps difficiles, il est possible de stabiliser le poids, mais même si on ne continue pas d’en perdre, nous ne sommes pas en échec pour autant », explique-t-elle.

Cette vision des choses, leur amour, leur soutien mutuel et beaucoup de plaisir en cours de route ont permis à Karen et Scott de rester fidèles au programme. Ils suivent même des plans différents : Karen suit le plan bleu et Scott, le plan vert. Or, suivre deux plans différents n’est pas un problème.

« Je pense que l’une des meilleures caractéristiques du nouveau programme WW est l’application mobile pour le suivi », croit Scott, qui aime cuisiner. « Je n’ai pas tendance à faire un repas soit bleu ou soit vert. Je cuisine un repas puis je le portionne à peu près de la même façon, de sorte que lorsqu’on fait le suivi, on respecte notre compte de points ».

L’application WW est un outil clé qu’ils utilisent quotidiennement pour rester centrés sur l’objectif. Scott aime particulièrement le lecteur de codes-barres de l’application, qui lui permet de scanner ses articles d’épicerie directement au magasin et d’obtenir leur valeur en PointsFutés.

« J’aime le lecteur parce qu’il me donne directement le nombre de points et l’enregistre dans le téléphone pour moi », explique Scott. « Ça nous évite de tout peser et, je vous dirais, le côté ennuyeux qui vient avec ».

 

Des conseils pour les autres

 

Alors, quels conseils Karen et Scott donneraient-ils aux personnes qui voudraient essayer WW?

« Trouvez une personne pour vous accompagner », conseille Karen. « Assurez-vous d’avoir le soutien de quelqu’un, même si c’est en mode virtuel.

Et n’oubliez pas, ne soyez pas trop durs avec vous-mêmes », ajoute-t-elle.

« C’est une période difficile que nous traversons tous et ce n’est pas le moment d’ajouter plus de stress à notre vie. Mais chaque matin est un jour nouveau! »

Scott recommande aux gens de plonger dans le programme, de commencer le suivi et de se donner du temps.

« Vous vous y habituerez. Il suffit d’y croire. Nous ne sommes pas dans un sprint ni dans un marathon », rassure Scott. « C’est comme le mariage, affirme-t-il d’un ton taquin, il durera longtemps et il faudra y mettre les efforts! »