Mère-fille et meilleures amies WW

Découvrez comment Morgan et Heather suivent le programme ensemble, tout en continuant à se gâter avec du chocolat et du prosecco!

C’est une réalité; ceux qui travaillent ensemble pour adopter un mode de vie sain ont souvent beaucoup plus de succès. Les faits le disent : les gens qui ont participé à un programme de perte de poids en groupe (amis ou famille) et qui ont intégré un soutien social ont eu une plus importante perte de poids que ceux qui l’ont fait seuls1. Le soutien d’un ami compte pour une part inestimable dans l’adoption de choix plus sains et dans le maintien de ce mode de vie. C’est encore mieux si cette personne qui vous accompagne est votre mère ou votre fille. Ambassadrice de WW, Morgan et sa mère Heather se sont abonnées à l’été 2016 et elles nous font part du lien si fort qui les unit et qui leur a permis d’atteindre leurs objectifs en matière de santé.

 

WW Canada : Qu’est-ce qui vous a incité à vous abonner ensemble à WW?

Heather : Lors d’un voyage ensemble à New York où il faisait particulièrement chaud, ma bursite de la hanche s’est aggravée et a complètement gâché une journée de nos vacances. Je me suis sentie tellement coupable que j’ai su que je devais faire quelque chose. Lors de notre retour de ce voyage, je me suis inscrite aux rencontres Weight Watchers près de mon travail et j’ai entrepris ce parcours. Morgan s’est inscrite le même jour en ligne. En tant que mère, je savais qu’elle n’était pas satisfaite de son poids, mais j’avais aussi de la difficulté à aborder ce sujet délicat, puisque je n’étais pas celle qui pouvait se permettre de juger, devant moi-même perdre du poids et manger sainement. Je n’étais certainement pas l’exemple à suivre.

Morgan : Ma mère n’est peut-être pas au courant, mais cette décision s’imposait depuis longtemps! Pendant mes années universitaires, ma mère m’a demandé à deux reprises si je voulais m’inscrire à WW avec elle, mais je niais le fait que j’avais pris du poids. Lorsque j’ai eu mon diplôme, j’ai commencé ma carrière et je travaillais au centre-ville, entourée de toutes les tentations inimaginables. Je savais que je devais mettre ma santé en priorité et j’avais besoin de l’aide de ma mère pour qu’elle vive cette aventure avec moi. Je me suis d’abord inscrite en ligne et j’ai adoré le principe, mais après quelques mois, je sentais qu’il me manquait quelque chose et j’ai décidé de m’inscrire aux rencontres.

 

WW Canada : Parlez-nous un peu de vous et de votre relation.

Heather : Je suis mariée, j’ai un emploi à temps plein et j’ai deux grands enfants; Michael et Morgan.  Morgan et moi sommes très proches. Quand elle était plus jeune, elle faisait des compétitions de danse et nous avons voyagé d’un bout à l’autre de l’Ontario pour participer aux concours. Nous avons vécu beaucoup de beaux moments. Après, elle est partie pour l’université. Elle me manquait beaucoup et j’attendais ses visites avec impatience. Depuis qu’elle est adulte et qu’elle a sa propre carrière, elle est maintenant devenue ma partenaire de voyage, de magasinage, de cuisine et bien sûr, ma partenaire WW. Mes amies me disent qu’elles m’envient d’avoir ce lien si solide avec elle.

Morgan : Je suis diplômée de l’université de Guelph, j’ai un emploi à temps plein et une carrière que j’adore, j’aime courir, danser, voyager et lire.  La relation que j’ai avec ma mère est unique. Quand j’étais plus jeune, j’étais une danseuse de compétition, ce qui signifiait des fins de semaine interminables à voyager ensemble et à vivre le chaos, le stress et les séances d’application de fixatif avec brillants pour cheveux. Lorsque je suis partie pour l’université, notre relation s’est solidifiée – nous passions moins de temps ensemble, mais un simple appel à ma mère et à mon père suffisait. C’est ma partenaire de voyage et nous sommes toujours à la recherche de nouveaux endroits à explorer. C’est ma meilleure amie!

 

WW Canada : Comment le fait de travailler ensemble dans le programme vous a-t-il aidées tout au long de ce parcours?

Heather : Être avec Morgan dans ce parcours m’a énormément aidée! Je suis certaine que sans son soutien, ses idées de recettes et sa façon de me ramener à la réalité, mon succès n’aurait pas été aussi grand. C’est une pro de l’application et quand nous faisons l’épicerie, elle s’assure d’ajouter de la variété dans la planification de nos repas. Elle est devenue une cuisinière hors pair!

Morgan : Avoir quelqu’un qui te comprend à 100 pour cent, te soutient et veut te voir réussir dans ce parcours a été tellement, tellement, tellement bénéfique! Chacune à notre tour, nous trouvons des idées pour le souper et faisons la grande partie de notre épicerie ensemble pour nous assurer de rester sur la bonne voie et que nous sachions quoi préparer au courant de la semaine. Quand je m’écarte du programme, je sais qu’elle sera là pour me ramener et me remettre dans le droit chemin. J’attribue une grande partie de mon succès à son soutien.

 

WW Canada : Comment vous inspirez-vous l’une et l’autre?

Heather : Le dévouement de Morgan envers le programme et le fait qu’elle soit ambassadrice de WW m’inspire chaque jour. Elle est concentrée, elle se fixe des objectifs et elle les atteint. Elle est proactive et continue à intégrer des exercices dans son parcours. Chose que je ne fais pas, mais elle m’inspire à sortir de chez moi; surtout quand je la vois aller courir par un temps gris et froid.

Morgan : Ma mère est ma source d’inspiration tous les jours! Quand nous étions jeunes, elle nous a toujours fait passer en priorité. Elle faisait en sorte que nous vivions heureux, que nous étions bien traités, que nous avions du plaisir et que nous savions que nous étions aimés, tout en travaillant à temps plein et en étant une épouse aimante. Mais ce qui m’a inspirée encore plus, c’est quand elle a réalisé qu’elle méritait elle aussi tout l’amour et toute l’énergie qu’elle consacrait constamment à notre famille et qu’elle a pris le temps de s’assurer de vivre heureuse, de faire en sorte qu’on s’occupait d’elle, qu’elle avait du plaisir et qu’elle respirait la confiance en elle.
 

WW Canada : Comment vous êtes-vous soutenues pendant les périodes difficiles du parcours?

Heather : Elle me le dit quand je fais une rechute et elle est ma « meneuse de claque » quand tout va bien sur la balance. Elle m’encourage à continuer même les jours où la balance annonce que je n’ai pas perdu de poids. Elle me motive en m’envoyant des photos du début du parcours pour me montrer mes progrès accomplis. Je ne pense pas qu’elle réalise à quel point son aide a été précieuse.

Morgan : Elle est toujours là pour moi. Si je suis découragée parce que j’ai pris du poids par exemple, elle me dit habituellement : « C’est correct, tu as déjà couru 5 kilomètres, c’est super. » Elle est toujours là pour mettre les choses en perspective pour moi.
 

WW Canada : Selon vous, quelle est la clé de votre succès au sein du programme?

Heather : La clé de mon succès, c’est que j’étais dans une bonne disposition; j’avais besoin de le faire et je le voulais vraiment.  Je ne rajeunissais pas et les kilos s’accumulaient. Je voulais m’assurer d’être en forme pour mes futurs petits-enfants et je désirais me sentir belle et bien dans ma peau. Je sais à quel point la douleur était intense quand j’avais ma bursite de la hanche et je ne veux plus jamais vivre ça. Je dois constamment me le rappeler.

Morgan : Mis à part la présence de ma mère pendant toutes les étapes, je pense qu’une des clés du succès, c’est de me sentir comme si je n’avais jamais renoncé à mes aliments favoris et d’avoir trouvé un juste équilibre. Je continue à manger de la crème glacée très souvent, je n’ai pas arrêté de me gâter avec mon café Starbucks, mais j’ai trouvé une variante. Je peux encore sortir prendre un verre ou sortir avec mes amies et savoir que même si j’ai dépensé tous mes PointsFutés hebdomadaires, je n’ai pas anéanti tous mes progrès. Il m’a fallu du temps pour trouver l’équilibre, mais c’est ce qui me fait sentir que je peux faire ça le reste de ma vie.
 

WW Canada : Quel est votre outil WW préféré?

Heather : Connecter! Les histoires inspirantes, les photos de progrès accomplis et la grande honnêteté des autres pendant leur parcours me gardent motivée. La possibilité de balayer le code à barres d’un aliment au moyen de l’application, c’est vraiment génial aussi.

Morgan : Assurément, mon lecteur de code à barres! C’est tellement facile quand nous faisons l’épicerie, si nous voyons quelque chose de nouveau, il suffit de le balayer pour voir les points et décider si ça vaut vraiment la peine de se le procurer!
 

WW Canada : Quelle est votre gâterie favorite?

Heather : Le chocolat. Je ne vais jamais me priver de chocolat, c’est mon péché mignon. Si on n’y avait pas droit dans le cadre de WW, j’aurais laissé tomber le programme il y a longtemps.

Morgan : CHOCOLAT! Chocolat, chocolat, chocolat! Et le prosecco! Je ne refuse jamais un verre après le travail avec mes amies.
 

WW Canada : Comment soulignez-vous les réussites de chacune?

Heather : Je célèbre le fait d’être la mère de Morgan. Le fait que j’ai été privilégiée d’avoir une fille si formidable est déjà une célébration pour moi.  Je suis fière de la jeune femme qu’elle est devenue.

Morgan : Comment pourrais-je ne pas célébrer ma mère? Chaque jour, je suis reconnaissante qu’elle soit la mienne! S’il y avait des montagnes en Ontario, je monterais au sommet et je crierais de toutes mes forces, « Hé, voici ma mère! » N’est-elle pas merveilleuse?! » Les gens me regarderaient probablement en pensant que je suis folle, mais ils me donneraient raison par la suite.
 

WW Canada : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut s’inscrire à WW?

Heather : Arrêtez d’y penser et faites le grand saut. Ça vaut tellement la peine! Ça a été un parcours amusant et plein de surprises et je me sens beaucoup plus en forme et en beauté grâce à cette décision. Personnellement, j’aurais dû le faire il y a des années.

Morgan : Faites-le! Je sais que ça fait peur, j’avais peur moi aussi; mais allez-y la tête la première! Demandez de l’aide, essayez de nouvelles choses et soyez fier de vous. On dit que « si on ne change rien, rien ne changera ». L’espoir et le désir ne suffisent pas : il faut agir!

 

 

1 Wing RR, Jeffrey RW. Benefits of recruiting participants with friends and increasing social support for weight loss and maintenance. J Consult Clin Psychol. 1999;67(1):132-138.