Mangez ce que vous voulez!

Cliquez ici pour pour accéder au sujet de cette semaine

Quel est votre « aliment interdit » favori? Le chocolat? Le fromage? Le poulet au parmesan? Qu’importe ce que vous aimez, aimez AIMEZ (et nous parlons bien ici d’aliments avec une valeur en PointsFutésMD élevée), la flexibilité du programme WW StyleLibreMC signifie que vous n’avez pas besoin de les bannir à tout jamais de votre vie. Tout comme l’exprime votre hebdo WW StyleLibre, il y a une bonne raison de manger ce dont vous avez envie, pour vrai! Bannir un aliment d’emblée fait en sorte que nous allons _plus probablement_ désirer et manger cet aliment « interdit ».  Et pour en rajouter, on se retrouve ensuite à ressentir de la culpabilité et de la honte. La privation ne mène à rien. Voici plutôt ce qui est utile.

Se servir de sa (contre) intuition

Si vous réfléchissez aux autres choses qui vous attirent dans la vie et qui vous étaient auparavant interdites (lorsque vous étiez enfant, par exemple), leur inaccessibilité faisait en sorte qu’elles étaient encore plus attrayantes. C’est la même chose avec les aliments que vous adorez, mais qui vous font peur, parce que vous pourriez en manger trop. Même si cela semble contre-intuitif, accueillir plutôt que de fermer la porte à tout aliment « à haut risque » représente en fait une meilleure façon de gérer ces aliments. D’une part, l’aura de mystère entourant cet aliment s’efface une fois que vous vous êtes rendu compte que vous pouvez le manger. Et d’autre part, une fois la culpabilité envolée, vous pouvez aller de l’avant et créer un plan précis (voir votre Hebdo) pour le moment et la façon dont vous apprécierez la nourriture, au lieu de laisser cela à la chance (et nous savons tous comment cela finira!) lorsque vient le temps de manger.

Soyez difficile

Disons qu’entre les frites et vous, c’est passionnel. Peut-être que nos frites au four à l’ail, au romarin et au citron sauront vous contenter. Mais peut-être que ce dont vous avez vraiment envie, ce sont ces frites en juliennes du restaurant à service rapide du coin? Dans ce cas, faites de la place pour elles dans votre budget de valeurs en points. Essayer de remplacer quelque chose ne fonctionne pas toujours. Et assurez-vous que cela soit digne de vous. Un beigne froid pas très frais ou un croissant chaud tout juste sorti du four... que choisiriez-vous? (Et si, dès la première bouchée, vous vous dites mmm, pas très bon, jetez le reste.)

Travaillez avec le Programme

Aidez-vous d’aliments zéro PointsMD pour plus de flexibilité. Avec tant de choix, vous avez plusieurs options pour chaque repas et chaque collation de la journée. Allouez certains de vos PointsFutés hebdomadaires pour vos aliments préférés, sans oublier de vous servir de vos points reportés. Les prévoir et faire un suivi d’avance peut vous aider à garder le cap.

Dégustez chaque bouchée

Savourez-la réellement. Mangez lentement et prêtez attention aux couleurs, au goût, à la texture et à l’arôme. Cela rendra l’expérience mémorable et agréable. Et cela fera en sorte de diminuer les chances que vous en consommiez trop! Lorsque vous mangez de façon réfléchie et lente, le corps a plus de temps pour signaler au cerveau qu’il est satisfait, vous savourez entièrement votre nourriture et vous ressentez mieux le sentiment de satiété lorsque vous avez terminé de manger.

N’oubliez pas que Weight Watchers est un changement de mode de vie, non pas une solution à court terme. Le programme WW StyleLibre vous aide à adopter de nouvelles habitudes alimentaires en général, et cela inclut le dessert, le hamburger au fromage ou le martini que vous consommez à l’occasion. Si c’est invivable à long terme, vous risquez d’abandonner.