Les aliments qui peuvent ruiner votre humeur

Sans oublier ceux qui peuvent vous aider à vous remonter le moral.

Tout le monde a déjà ressenti une intuition dans son for intérieur, c’est-à-dire une réaction physique à un stimulus externe qui précède toute prise de conscience émotionnelle et cognitive de votre cerveau. Les scientifiques savent désormais que le système digestif et le système nerveux central travaillent constamment ensemble. Ils savent aussi que la microflore de votre intestin joue en fait un rôle important dans votre humeur quotidienne. Ce domaine de recherches nous éclaire sur la façon dont certains aliments peuvent influencer notre humeur, en particulier la tristesse, l’anxiété et la dépression chronique.

 

Il a été démontré que les aliments mentionnés dans cet article ont des répercussions négatives sur l’humeur. En expérimentant, vous pourriez découvrir que de les enlever de votre alimentation est susceptible d’atténuer votre anxiété ou votre humeur maussade. C’est surtout le cas si vous introduisez davantage d’aliments contenant des vitamines qui vous aident à vous sentir mieux. Ces vitamines sont énumérées à la fin de l’article. Toutefois, il est important que les gens qui se sentent maussades ou anxieux de manière chronique consultent un professionnel de la santé.

 

Aliments ultra-transformés

 

Les aliments ultra-transformés contiennent un excédent d’additifs comme les édulcorants artificiels, le colorant alimentaire, les propulseurs et les agents émulsifiants (pour en savoir davantage au sujet des additifs alimentaires et sur leur façon de fonctionner, consultez le site Web de Santé Canada). Les aliments ultra-transformés sont produits en série et sont présentés comme étant pratiques, puisqu’aucune préparation n’est nécessaire, et l’emballage est souvent coloré et attrayant. Contrairement aux aliments transformés qui peuvent contenir des aliments sains tels que le tofu, le fromage, les haricots en conserve, le thon en boîte et les légumes en boîte, les aliments ultra-transformés ont une valeur nutritive faible, voire nulle. À cause de leur carence en nutriments, les aliments ultra-transformés ont le potentiel de perturber la microflore naturelle des intestins, ce qui peut entraîner des troubles digestifs et une incapacité à absorber efficacement les vitamines et minéraux essentiels.

 

Même si l’étude du microbiome intestinal et de l’humeur reste un nouveau domaine de recherche, les scientifiques savent désormais que 90 pour cent (site en anglais) des récepteurs corporels de sérotonine se trouvent dans le système digestif (la sérotonine désigne les neurotransmetteurs responsables de la régulation de l’humeur). Il est reconnu que les aliments ultra-transformés exacerbent les symptômes du SII (syndrome de l’intestin irritable), une maladie chronique qui, selon les études, présente une forte corrélation (site en anglais) avec un déficit de bactéries intestinales saines et, par la suite, la dépression et l’humeur maussade.

 

Voici quelques exemples d’aliments ultra-transformés :

  • Les croustilles
  • Les friandises
  • Les nouilles instantanées
  • Les céréales sucrées pour le déjeuner
  • Les barres énergétiques et les barres protéinées
  • Les boîtes de préparation pour gâteau, muffin ou brownie
  • La crème glacée préparée en commerce
  • Les saucisses à hot dog
  • Les croquettes de poulet surgelées

 

Les boissons caféinées

 

La caféine peut sembler être une source d’énergie qui rehausse l’humeur – il n’y a rien de mieux que de savourer une tasse de café le matin – mais elle peut avoir l’effet contraire si vous êtes sensible à la caféine ou si vous manquez de sommeil. L’anxiété, la dépression et l’humeur maussade ont une forte corrélation (site en anglais) avec la consommation de caféine, surtout lorsque la caféine est utilisée pour remplacer une bonne nuit de sommeil. Ce qui est encore pire, la caféine et le manque de sommeil peuvent former un cercle vicieux : la caféine peut causer l’insomnie, ce qui entraîne une consommation plus grande de caféine et encore plus de nuits blanches.

 

Voici des exemples de boissons caféinées :

  • Le café (même le café décaféiné contient une petite quantité de caféine)
  • Les boissons énergétiques
  • Le thé
  • Les boissons gazeuses qui contiennent de la caféine
  • Le chocolat chaud

 

Les aliments qui peuvent vous remonter le moral

 

Les recherches ont démontré que les glucides complexes ont un effet positif sur l’humeur, principalement dû à l’hypothèse selon laquelle les aliments de ce groupe aident à augmenter la quantité de sérotonine dans le corps. Les glucides complexes désignent les pains et céréales faits de grains entiers, les grains entiers ou les graines (comme le quinoa), les légumes, les fruits et les légumes-feuilles. Les glucides complexes riches en acide folique, en vitamine B12 et en vitamine D (sites en anglais) sont connus comme étant encore plus bénéfiques contre l’humeur maussade.

 

Dans les aliments riches en vitamine B12, il y a notamment le saumon, le fromage cottage, les abats, le yogourt, le fromage et les œufs. Si votre alimentation est à base de végétaux, optez pour le pain et les céréales qui sont enrichis de vitamine B12 ou prenez des suppléments pour vous assurer de consommer suffisamment de ce nutriment essentiel.

 

Les aliments qui sont une excellente source d’acide folique sont, entre autres, le brocoli, les légumes-feuilles, le gruau, les oranges, les pois et les haricots.

 

Aussi connue sous le nom de « vitamine soleil », la vitamine D est produite par votre corps lorsque vous êtes exposé à une quantité suffisante de rayons du soleil. À moins que vous ne viviez dans un environnement chaud et ensoleillé tout au long de l’année, il est peu probable que vous soyez en mesure d’atteindre l’apport nutritionnel recommandé quotidien uniquement en vous exposant au soleil. Même s’il existe des aliments riches en vitamine D (les sardines, le saumon, les jaunes d’œufs et les crevettes, ainsi que le jus d’orange, les céréales et les produits laitiers enrichis), la plupart des Canadiens ont intérêt à prendre de la vitamine D sous forme de supplément.