La lecture et la dissipation du stress

Apprenez-en plus sur la manière dont les livres peuvent vous calmer et améliorer votre santé.

La lecture est bénéfique. Si vous restez souvent debout tard à dévorer des livres d’une seule traite, s’il vous arrive de manquer ou presque votre arrêt de train parce que vous êtes tellement absorbé dans vos lectures et si votre nom n’est pratiquement plus visible sur votre carte de bibliothèque tant celle-ci est usée, vous le savez sans doute intuitivement. Par contre, ce qui pourrait vous étonner c’est qu’en plus de vous rendre plus intelligent, la lecture pourrait aussi vous calmer.

« C’est un fait connu depuis longtemps que la lecture aide à nous détendre », affirme Jephtha Tausig, PhD, une psychologue clinique à New York. « En fait, la lecture tranquille est souvent recommandée comme activité à faire tout juste avant le coucher, car elle apaise le cerveau et le prépare à dormir. »

Considérez ceci : une étude publiée dans le Journal of Teaching and Learning a suivi des étudiants de deuxième cycle à qui on avait donné 30 minutes pour faire de la lecture ou du yoga ou pour visionner un spectacle d’humeur en tant que moyens d’atténuer le stress. Un sondage typique ainsi que des mesures de la fréquence cardiaque et de la pression sanguine ont servi à déterminer la réduction du stress. À la fin de l’étude, les chercheurs ont conclu que les trois stratégies étaient également efficaces.

Lire peut donc diminuer le stress autant que le yoga? En voilà une histoire intéressante! Lisez plus bas pour vous renseigner davantage sur l’effet puissant de la lecture.

 

Comment la lecture peut vous calmer

 

Elle vous amène à vous tenir tranquille.

Le fait même de vous asseoir ou de vous allonger pour lire un livre veut dire que votre corps est au repos. La tranquillité physique (vous ne pouvez lire lorsque vous vous affairez de part et d’autre de la maison, pas vrai?) est propice au calme, précise Mme Tausig, car elle fournit à vos muscles l’occasion de se départir de tensions.

Elle peut être une forme de méditation.

La lecture exige que votre cerveau se concentre sur ce qui se trouve devant lui, souligne Steven Levine, MD, psychiatre attitré et fondateur et PDG d’Actify Neurotherapies. « En sollicitant les parties du cerveau requises pour lire des mots, comprendre le sujet et établir des rapports avec des expériences personnelles, la lecture pourrait écarter le stress en lui donnant insuffisamment de “place” pour prendre pied. » Bref, vous plonger dans une histoire pourrait vous procurer une sensation de calme méditatif.

Elle peut soulager l’anxieté.

Une histoire captivante exerce deux fonctions simultanément. Elle détourne votre attention de l’anxiété que vous pourriez éprouver lorsque vous vous souciez d’aspects de votre vie que vous ne pouvez contrôler (pressions au travail, problèmes liés aux finances, aux enfants ou à la famille). Elle vous offre aussi un nouveau groupe de personnes et de lieux pour occuper vos pensées. Vous pourriez constater que lire un roman dans le cadre duquel un personnage surmonte un problème qui vous angoisse a un effet calmant sur vous et vous aide à vous sentir plus en contrôle. À tout le moins, lorsque vous lisez, « votre esprit ne pense pas à ce qui vous inquiète », dit Mme Tausig.

Elle réduit la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

Lorsque vous êtes stressé, votre corps réagit physiologiquement en élevant votre pression artérielle et votre fréquence cardiaque. Souvent, la lecture réduit l’intensité de ces réactions. « Vous respirez automatiquement plus lentement lorsque vous lisez », indique Mme Tausig, ce qui ralentit votre fréquence cardiaque et détend vos vaisseaux sanguins afin que le sang circule plus facilement.

 

Pour profiter à fond de la lecture

 

Assurez-vous de choisir des livres qui vous interpellent. Lire au sujet de la pleine conscience, de la réduction du stress ou d’autres sujets portant sur la croissance personnelle peut certainement atténuer le stress, mais cette tactique pourrait ne pas être efficace pour tous, affirme le Dr Levine. Un livre de textes spirituels ou inspirants pourrait devenir pour vous une ressource incontournable tout comme peuvent l’être des livres fantaisistes ou des romans sentimentaux. D’autres personnes pourraient plutôt se divertir en lisant des livres sur des événements historiques ou des biographies. Contrairement à ce que vous pourriez penser, lire un roman à suspense ou un roman policier pourrait être étrangement apaisant.

« Vos préférences personnelles devraient dicter les lectures vers lesquelles vous vous tournez, bien qu’il puisse être avantageux d’éviter les livres d’épouvante ou vraiment effrayants », conseille Mme Tausig. Si vous êtes incertain, essayez divers types de textes et donnez-vous assez de temps pour plonger au cœur de l’action (ou vous y replonger si vous êtes rendu au milieu du livre) afin de profiter des bienfaits déstressants.

La lecture est le moyen par excellence de vous gâter. Elle n’engendre pas de sentiments de culpabilité, n’est pas assortie de calories et pourrait même être gratuite si vous empruntez des livres à la bibliothèque. Elle constitue une excellente façon de réduire le stress.

 

Qu’en est-il de la lecture sur écran?

 

Lire sur un écran peut fournir une expérience différente. « Les écrans émettent une lumière bleue clignotante qui stimule le cerveau », explique Mme Tausig. Ainsi, bien que lire sur un écran vous offre les mêmes avantages en matière de divertissement que lire un livre sur papier, vous pourriez ne pas ressentir le même effet calmant que lorsque vos yeux se déplacent d’un côté de la page à l’autre et vous pourriez avoir de la difficulté à dormir par la suite si vous lisez sur un écran la nuit, dit-elle. (Si vous souffrez d’insomnie ou si vous vous intéressez en général à appliquer de bonnes pratiques d’hygiène du sommeil, il est préférable d’éteindre tous les écrans au moins 30 à 45 minutes avant le coucher.)