« Je veux que tout le monde éprouve ce même sentiment. »

Comment Ashley a changé sa vie avec WW.

Ashley

Programme WW : Bleu

Ce qu’elle dit au sujet du nouveau programme : « Le plan Bleu offre un bon équilibre... J’adore le fait que [WW a créé le nouveau programme monWWMC] parce qu’il fournit des choix. »

 

Il y a une dizaine d’années, Ashley a essayé WW pour la première fois en tant que membre des rencontres et a réussi à perdre environ 30 livres en vue de son mariage. Puis, « la vie est entrée en ligne de compte ».

 

Elle a alors cessé d’assister aux ateliers et à suivre le programme et a eu deux enfants. Or, en 2016, un déclic s’est fait et elle a décidé qu’il était temps de retourner à WW.

 

« Je savais que j’étais une personne géniale », dit Ashley, et elle voulait que son corps physique reflète davantage son état d’esprit.

 

Au mois d’avril de cette année-là, « Je me suis inscrite et dès lors, rien ne m’arrête », explique-t-elle. Au moment de notre entretien avec elle, Ashley maintenait son poids depuis 20 mois.

 

Présentement, Ashley est membre du programme Digital parce que cette option convient mieux à son horaire avec deux jeunes enfants et toutes leurs activités parascolaires. Cependant, le fait de ne pas assister aux ateliers ne l’empêche pas d’avoir un sentiment d’appartenance à la communauté ou du soutien. À vrai dire, elle affirme que la communauté WW en ligne est « comme un atelier en ligne, en tout temps, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 » ou « comme une séance de thérapie en ligne ».

 

« Si vous voulez de l’inspiration ou de la motivation, il vous suffit d’aller en ligne et de rechercher [des] personnes qui éprouvent des difficultés comme vous et qui connaissent du succès comme vous. Il y a toujours quelqu’un à qui parler de ce que vous vivez », indique-t-elle.

 

« [C’est] une composante indispensable de mon parcours. Je passe une grande partie de mon temps...  en ligne, sur Instagram, à aider d’autres membres et à me laisser inspirer par d’autres membres. »

 

Pour Ashley, la communauté en ligne de membres de WW sert également de forum d’apprentissage. En effet, elle « travaille encore à exprimer son amour pour elle-même » et « apprends constamment ».

 

Surmonter les obstacles

 

Le contrôle des portions et la culpabilité alimentaire sont deux des principales difficultés qu’Ashley a affrontées dans le cadre de son parcours de santé et de mise en forme.

 

À ses débuts avec WW, Ashley suivait un plan semblable au plan Vert de monWW et elle signale que cela l’a aidée à comprendre le contrôle des portions et à perdre considérablement de poids. Maintenant, elle suit le plan Bleu de monWW qui offre à son avis « un bon équilibre » pour son style de vie.

 

« Je me montre plutôt difficile par rapport à ce que je mange », confie Ashley. « Donc, ce que j’apprécie le plus de WW, c’est que je n’ai pas eu à changer mon [alimentation] – je mange encore des tacos et de la pizza et des pâtes et du bifteck chaque semaine. En raison de mes goûts alimentaires capricieux, je ne voulais pas changer les aliments que je consommais. Par contre, j’ai appris à manger de plus petites quantités de ces aliments et à remplacer des portions. »

 

Elle explique qu’auparavant, elle mangeait cinq tacos d’un seul coup. Lorsqu’elle a commencé à suivre WW, elle a réduit cette portion à trois tacos. Elle a aussi fait des remplacements plus sains, comme substituer du yogourt grec sans matières grasses à de la crème sure et du fromage léger à du fromage à pleine teneur en matières grasses. Elle remplit maintenant le reste de son assiette de légumes grillés.

 

Pour mettre en échec sa culpabilité alimentaire, Ashley souligne qu’elle travaille à considérer chaque jour comme un nouveau départ.

 

« Pendant bien longtemps, j’ai trouvé cette démarche difficile », dit-elle. Elle ajoute que selon elle, la culpabilité alimentaire nuit à de nombreuses personnes qui essaient d’apporter des changements de style de vie sains.

 

« Je me suis vraiment efforcée de garder à l’esprit que chaque jour est un jour nouveau. Vous ne pouvez remonter dans le temps et sortir de votre estomac les aliments que vous avez consommés. Vous devez simplement aller de l’avant. Il est important aussi de reconnaître que vous êtes un être humain et que vous allez faire des erreurs ou dévier du plan alimentaire ou manger à l’excès de temps à autre parce que vous vivez une vraie vie. Il n’est pas réaliste de penser que vous allez être parfait. »

 

« Surtout, c’est un défi mental à relever », affirme-t-elle.

 

Ce défi mental est la clé de son succès. Ashley explique qu’elle ne fait pas d’exercice et que les gens sont souvent choqués lorsqu’ils l’apprennent. « Je ne suis certainement pas sédentaire », notant qu’elle fait environ 13 000 pas par jour. Elle n’aime tout simplement pas l’exercice, bien qu’elle ne décourage pas les autres d’être actifs.

 

Elle recommande aux gens de commencer graduellement et de manger ce qu’ils aiment – l’essentiel, c’est d’être conscient de ce que vous consommez et de comprendre la taille des portions.

 

« Si vous ne [mangez pas ce que vous aimez], vous aurez le sentiment de vous priver. Cela vous amènera à manger à outrance, à éprouver ensuite de la culpabilité alimentaire, puis à déclencher le cercle vicieux des [dérapages]. Ce n’est pas facile », souligne-t-elle.

 

« [Avec WW], je n’ai pas l’impression de me priver », mentionne Ashley en expliquant qu’elle a intégré tout ce qu’elle consommait avant WW à sa manière actuelle de s’alimenter. Ainsi, elle n’est pas tentée de se remettre à manger comme elle le faisait dans le passé parce qu’elle ne renonce à rien.

 

« J’adore ça et je trouve que c’est extrêmement facile à suivre », indique-t-elle. Elle précise également qu’elle continuera à jamais avec le programme WW.

 

Mettre le cap sur les victoires non liées à la pesée

 

Pour ceux et celles qui en sont à leurs débuts avec WW ou qui affrontent des difficultés par rapport à leur parcours de santé et de mise en forme, Ashley soutient qu’il est utile de se concentrer sur les victoires au-delà de la balance.

 

« Vous n’allez pas perdre du poids chaque semaine », déclare-t-elle. « Ce n’est pas réaliste. »

 

Parmi les victoires non liées à la balance qu’elle recommande de célébrer, il y a le fait de porter un pantalon de taille plus petite, de pouvoir courir après ses enfants au parc et de ne pas succomber à la tentation – chose qu’il lui était très difficile à faire étant donné les gâteries que partageaient souvent ses collègues au travail, mais qui est maintenant devenue une seconde nature.

 

À son avis, il importe aussi de s’exercer à s’adresser des propos aimables.

 

« Si vous ne pouvez vous parler de manière bienveillante à voix haute, faites-le dans votre tête. Si vous n’arrivez pas à le faire dans votre tête, écrivez des mots aimables sur un feuillet autocollant et posez-le sur le miroir de votre salle de bain ou notez-les dans un journal. »

 

Pour résumer son expérience avec WW, Ashley affirme qu’elle est reconnaissante envers le programme et la façon dont celui-ci influe sur son bien-être.

 

« Le programme WW a changé ma vie. Il a changé la vie de ma famille... Je veux que tout le monde éprouve ce même sentiment. »