Fines herbes saines

Aperçu de cinq incontournables de la cuisine et de leurs bienfaits pour la santé.

Les fines herbes confèrent saveur et couleur à nos plats, mais saviez-vous qu’elles ont aussi des effets positifs pour la santé? Voici cinq fines herbes saines que vous devriez envisager d’avoir à portée de main dans la cuisine.

 

Coriandre

 

La coriandre (soit les feuilles de la plante qui donne les graines de coriandre) est une herbe aromatique pleine de vitamine K, qui favorise la coagulation sanguine et la formation d’os solides. Les feuilles de coriandre favoriseraient la digestion, préviendraient les infections urinaires, protégeraient contre les maladies du cœur et nous aideraient même à mieux dormir.

 

Origan

 

Bien que l’origan soit le plus souvent employé sous forme séchée dans la cuisine, il peut aussi être utilisé frais. On recourt aussi souvent à l’huile d’origan pour stimuler le système immunitaire.

 

Parmi les bienfaits prétendus de l’origan pour la santé, notons ses propriétés antibactériennes, antivirales et inflammatoires. Il aiderait en outre à prévenir le cancer (grâce à ses antioxydants)

 

Persil

 

Vanessa Rissetto, diététicienne du New Jersey, affirme que le persil inhiberait la croissance de cellules cancéreuses du sein.

 

Une étude de l’Université du Missouri réalisée il y a plusieurs années a désigné le persil et le céleri comme des aliments clés aidant à combattre le cancer du sein, en raison d’un de leurs composés, l’agipénine. Dans le cadre de cette étude, les rats qui ont été exposés à l’agipénine ont développé moins de tumeurs et leur formation était considérablement retardée, comparativement à ceux qui n’avaient pas été exposés à ce composé.

 

Le persil est aussi vanté pour un vaste éventail d’autres bienfaits pour la santé; il aiderait notamment à combattre les maladies cardiaques, favoriserait une bonne digestion, ralentirait l’inflammation, renforcerait les os, favoriserait la guérison des infections de la vessie et rafraîchirait l’haleine!

 

Romarin

 

« Une étude récente conclut que les participants obtenaient un meilleur résultat aux tests de mémoire et de vivacité lorsqu’ils avaient préalablement humé de l’huile de romarin », indique Mme Rissetto. « Évidemment, d’autres recherches doivent encore être réalisées, mais tout cela semble très prometteur ».

 

En plus de ses effets positifs supposés sur la mémoire, le romarin serait aussi utile sous forme de thé ou d’huile pour calmer le processus digestif et favoriser la pousse des cheveux.

 

Sauge

 

Mme Rissetto indique que la sauge peut être infusée pour faire un thé qui calmerait les maux d’estomac et de gorge, et s’avérerait même un antidouleur efficace.

 

La sauge aurait aussi des propriétés de soulagement des symptômes de la ménopause et d’agent stimulant les capacités mnémoniques utilisé dans le traitement de patients âgés en perte de mémoire ou atteints de la maladie d’Alzheimer.

 

 

En ce qui concerne l’intégration des fines herbes dans notre alimentation, Mme Rissetto précise : « Les fines herbes fraîches sont plus puissantes, mais conservent leur efficacité lorsqu’elles sont cuites ».

 

Il est possible de les intégrer d’une multitude de façons dans vos recettes quotidiennes.

 

« Ajoutez-les à vos marinades pour la viande, dans vos salades, ou même, dissimulées dans vos jus verts », suggère-t-elle.