Combattez la fatigue

Comment vaincre ce sentiment de fatigue

Parfois, la fatigue nous frappe à un moment inopportun et, bien que vous ayez envie de faire une sieste, ce n’est tout simplement pas possible. Alors, que pouvez-vous faire pour stimuler votre énergie tout au long de la journée?

Remédiez à la baisse d’énergie de 15 heures

Une promenade peut aider à combattre la fatigue de l’après-midi, ou ce que CNBC surnomme le coup de barre de 15 heures. Parmi les autres suggestions, citons un déjeuner et un dîner faibles en glucides et riches en protéines, afin d’éviter un pic du taux de sucre dans le sang, et l’écoute de musique pour améliorer votre niveau de concentration.

Entraînez-vous

Faire circuler le sang est un bon moyen de se sentir plus énergique. Vous pouvez essayer de vous étirer à votre bureau ou de faire une promenade rapide, ou, si vous avez le temps, de faire un entraînement plus ciblé.

Si vous cherchez des exercices à faire lorsque vous êtes fatigué, Aaptiv suggère d’essayer le yoga, le Pilates et la danse ou de lever des poids légers, pour ne citer que quelques exemples. En tant que membre de WW, vous bénéficiez d’un accès à des contenus Aaptiv sélectionnés, directement dans votre application!

Selon Harvard Health, voici d’autres moyens d’augmenter naturellement votre niveau d’énergie global :

  • Gérez votre stress – Essayez de parler à une personne de confiance de ce qui vous préoccupe, faites du yoga ou de la méditation.
  • Ne vous surchargez pas de travail
  • Arrêtez de fumer
  • Limitez votre consommation d’alcool
  • Utilisez la caféine judicieusement – Selon Harvard Health, si la caféine contribue à accroître la vigilance, elle doit être utilisée judicieusement, car elle peut provoquer de l’insomnie lorsqu’elle est consommée en grande quantité ou après 14 heures.

Pour éviter complètement la fatigue, Monisha Bhanote, M.D., membre de l’American Society of Consultant Pharmacists et du College of American Pathologists, médecin détentrice de trois certificats de spécialiste et professeure à Yoga Medicine®, suggère d’adopter une approche holistique.

Il est important d’examiner votre mode de vie, en tenant compte de l’alimentation, du sommeil et de l’exercice, qui peuvent tous être des facteurs contribuant à la fatigue, dit-elle.

Alimentation

« Le régime alimentaire joue un rôle important dans nos niveaux d’énergie », déclare la Dre Bhanote.

« Le régime occidental, qui est riche en aliments transformés, en sucres raffinés et en ingrédients pro-inflammatoires, peut submerger notre organisme, entraînant une fatigue qui peut être l’un des premiers signes du développement de maladies chroniques. Ces aliments ne fournissent pas les nutriments nécessaires au bon fonctionnement des processus cellulaires de l’organisme », dit-elle.

« Notre énergie est soutenue par la production d’ATP [adénosine triphosphate] de nos mitochondries et nous sommes responsables de fournir ce soutien par l’alimentation », explique la Dre Bhanote. « En éliminant les aliments transformés et en réduisant la consommation de sucre, il est possible d’atténuer le pic de taux de sucre dans le sang qui peut entraîner la fatigue. »

Elle suggère de suivre un régime alimentaire à prédominance végétale, composé d’aliments entiers, qui fournit une combinaison de protéines, de matières grasses et de glucides à faible indice glycémique.

La Dre Bhanote suggère également de faire vérifier vos niveaux de nutriments et de vitamines, car certaines carences peuvent provoquer de la fatigue. La combinaison d’un régime alimentaire équilibré et d’une supplémentation ciblée peut aider si tel est le cas, dit-elle.

Mouvement

L’exercice régulier est un excellent moyen de maintenir son niveau d’énergie et de bénéficier de plusieurs autres bienfaits, allant d’un meilleur sommeil à une meilleure santé mentale.

« Notre corps veut bouger et ce mouvement génère des endorphines naturelles dans notre corps et augmente la circulation sanguine, qui à son tour aide à fournir tous les nutriments à nos organes », explique la Dre Bhanote.

Hydratation

« Vous devez également prêter attention à la quantité d’eau que vous buvez », dit la Dre Bhanote.

« La déshydratation peut être une cause de fatigue et peut également provoquer des maux de tête. »