Ce que vous devez savoir sur le collagène

L’ABC de ce supplément de tendance.

Le collagène est un type de protéine présent chez tous les mammifères. De toutes les protéines que le corps humain fabrique, le collagène est la plus répandue. En fait, les scientifiques estiment que le collagène représente entre 30 et 40 % des protéines présentes dans notre corps. Comme toutes les protéines, le collagène est fabriqué à partir d’acides aminés. En tant que protéine incomplète, le collagène contient tous les acides aminés essentiels à l’exception du tryptophane.

 

Collagène endogène

 

Le collagène endogène est le collagène produit naturellement par le corps humain. Bien que le collagène se trouve partout dans le corps humain, il est largement utilisé pour maintenir et réparer la santé de vos articulations, de vos os, de votre peau, de vos cheveux et du tissu conjonctif. La production de collagène commence à ralentir entre le début et le milieu de la vingtaine, ce qui entraîne une perte progressive de l’élasticité de la peau et augmente lentement le risque de problèmes articulaires et de mobilité. Compte tenu des conséquences de la perte naturelle de collagène, il n’est pas surprenant que le collagène ait été commercialisé si abondamment comme supplément. La question est de savoir si les données actuelles appuient le battage médiatique.

 

Supplément de collagène exogène

 

Les ventes de collagène exogène – aussi connu sous le nom de collagène synthétique qui est ingéré à partir d’une source externe – sont en plein essor. Les taux de croissance annuels composés actuels prévoient que les ventes mondiales de suppléments de collagène devraient atteindre 6,63 millions de dollars américains d’ici 2025. Il existe de nombreux types différents de suppléments de collagène, y compris, mais sans s’y limiter : capsules, poudres, concentrés, gommes à mâcher et boissons préparées. Le bouillon d’os, un type de bouillon de viande qui contient des os d’animaux et qui a mijoté pendant 12 à 48 heures, est riche en gélatine (un autre nom pour collagène) et peut maintenant être trouvé dans les rayons des produits surgelés de plusieurs épiceries au Canada.

 

Malheureusement, il y a très peu de preuves à l’appui de l’utilisation de suppléments de collagène. Les études qui ont été menées sur l’efficacité de l’apport additionnel en collagène ont été petites, peu concluantes et souvent financées par les sociétés de suppléments en collagène elles-mêmes (même avec des essais à double insu et aléatoires). Bien que des études aient montré une corrélation positive entre les suppléments de collagène et le soulagement de la douleur causée par l’ostéoporose et l’arthrose, d’autres études sont nécessaires pour déterminer le rôle exact du collagène exogène dans ce soulagement. Cela n’a rien d’étonnant, car, encore une fois, le corps humain est autosuffisant pour produire son propre collagène.

 

Si vous souffrez d’arthrose et souhaitez utiliser les produits nutraceutiques comme forme de médecine complémentaire, consultez votre médecin de famille ou votre rhumatologue pour connaître leurs recommandations.

 

Un mot d’avertissement sur le collagène et l’humeur

 

Comme nous l’avons mentionné, il manque au collagène un acide aminé essentiel, le tryptophane. Le tryptophane est un précurseur de la sérotonine, un neurotransmetteur responsable des sentiments de bonheur et de satisfaction, en plus de nombreuses autres fonctions cérébrales importantes comme la mémoire et l’apprentissage. L’ingestion de collagène comme principale forme de protéine peut entraîner un déficit en tryptophane. Une diminution du tryptophane entraîne une baisse des taux de sérotonine et peut causer des sentiments d’anxiété, d’irritabilité et de dépression (surtout si vous souffrez déjà d’un trouble de l’humeur).