Apporter du soutien à sa mère

Pourquoi l’une des familles WW honorera le parcours de sa matriarche en cette journée de la fête des Mères.

Il y a près de 22 ans, Liz a reçu un diagnostic de douleurs chroniques. Comme elle était reléguée à son lit alors qu’elle prenait des doses élevées de médicaments contre la douleur, Liz dit qu’elle a pris plus de 100 livres pendant plusieurs années.

 

« Je n’avais jamais vraiment eu de problème de poids jusqu’à ce moment », explique-t-elle.

 

Peu après le décès de son père âgé de 69 ans en 2003, Liz réfléchissait à sa propre vie et un déclic s’est produit.

 

« J’ai eu un moment de clarté où j’ai réalisé que, vous savez, si je peux vivre aussi longtemps que mon père, alors il ne me reste que quelques années. C’était l’un de ces moments qui donnent à réfléchir. »

 

Ce soir-là, elle a pris tous ses médicaments et elle les a jetés. Elle s’est promis de perdre du poids et d’optimiser les années qui lui restaient.

 

Liz a essayé différentes choses, mais aucune d’entre elles ne lui donnait tous les résultats qu’elle espérait obtenir. Elle s’est souvenue avoir eu du succès dans le passé avec Weight Watchers en perdant 10 ou 15 livres ici et là. Elle a donc décidé de réessayer WW.

 

En 2008, Liz et son mari, Don, ont assisté à une rencontre WW à Oakville, en Ontario, et ils ne l’ont jamais regretté.

 

Don souhaitait perdre près de 40 livres, c’est pourquoi il s’est inscrit, en étant solidaire avec Liz. Même s’il était le seul homme qui assistait aux rencontres WW, Don n’a pas abandonné; Liz et lui ont tous les deux atteint leurs objectifs de perte de poids lors de la même journée et ils sont désormais des membres à vie.

 

« Je ne vis que pour Weight Watchers », souligne Liz.

 

Le couple a eu tellement de succès grâce à WW que lorsque la fille de Liz et de Don, Taylor, a gagné environ 15 livres pendant ses études universitaires, elle a également opté pour le programme.

 

Pour Taylor, l’objectif était surtout de se sentir mieux physiquement et mentalement au lieu de seulement perdre du poids. Taylor, qui s’est inscrite en janvier 2019, est désormais membre à vie elle aussi.

 

WW est totalement une affaire familiale, même pour le frère de Taylor, qui ne suit pas le programme lui-même formellement, mais qui cuisine souvent pour la famille des recettes adaptées à WW et qui appuie pleinement leurs modes de vie.

 

Liz suit le plan vert de monWW, pendant que Don et Taylor suivent le plan bleu. Le fait de ne pas suivre le même programme n’est pas un enjeu, expliquent-ils, puisqu’ils prennent tous la responsabilité de faire leur propre suivi de façon individuelle. Ils peuvent tous manger le même repas, ils n’ont qu’à s’assurer d’en faire le suivi en fonction du plan qu’ils suivent.

 

« Nous faisons en sorte que cela fonctionne », dit Liz.

 

Ils cuisinent souvent ensemble en famille et planifient leurs repas afin de s’assurer de rester sur la bonne voie. Don ajoute que lorsqu’ils cuisinent, ils se concentrent surtout à minimiser la teneur en gras saturés dans leurs plats.

 

Du soutien intégré

 

Il est bien connu que le fait d’avoir le soutien d’autres personnes entraîne un meilleur succès lorsque l’on fait des changements pour un mode de vie sain. En le faisant ensemble, Liz, Don et Taylor ont bénéficié d’un système de soutien intégré dès le départ.

 

« Nous ne faisons qu’en parler », explique Liz, lorsqu’on lui demande comment elle et son mari se sont soutenus tout au long de leur parcours WW. Peu importe les pépins qu’ils pouvaient vivre individuellement, ils se tournaient l’un vers l’autre pour obtenir des conseils.

 

Les ateliers sont la clé

 

Ils soulignent aussi les bienfaits d’assister aux ateliers WW.

 

« C’est tout simplement une incroyable communauté dans laquelle s’impliquer », indique Liz, ajoutant qu’elle et Don se sont liés d’amitié avec d’autres couples lors des ateliers WW au fil des années.

 

Comme le gouvernement a obligé la fermeture des entreprises non essentielles en raison de la pandémie de la COVID-19, Liz et sa famille assistent aux ateliers virtuels de WW afin de continuer de tisser des liens avec leur communauté.

 

Maintenant, plus que jamais, les ateliers WW peuvent servir de point d’ancrage pour les gens qui se sentent provoqués par la pandémie – surtout s’ils ont tendance à se tourner vers la nourriture pour atténuer le stress.

 

Liz mentionne un mantra qu’elle se répète à elle-même quand elle va marcher pendant la période de fermeture, ce qui lui permet de rester motivée et concentrée sur ses objectifs : « Cela va se terminer. La pandémie prendra fin... Où aimerais-je être lorsque cela arrivera? »

 

Liz aime tellement WW qu’elle travaille désormais avec l’entreprise, en plus d’être membre. Mais, elle dit qu’elle a toujours l’impression d’être une membre d’abord et avant tout.

 

« Weight Watchers a changé ma vie », souligne Liz, qui remarque qu’elle devient émotive lorsqu’elle parle de son parcours avec WW. « Weight Watchers m’a redonné ma vie. »

 

Elle ajoute : « La communauté est absolument importante pour moi. »

 

La fête des Mères

 

Les célébrations de toutes sortes peuvent être difficiles pour les gens qui font attention à leur poids, mais il est complètement possible – et important – de profiter quand même des fêtes et des occasions spéciales tout en les adaptant agréablement à son mode de vie sain.

 

Pour la fête des Mères, Don et les enfants préparent habituellement un déjeuner adapté à WW, ce qui est exactement ce que Liz désire, comme elle aime que ses repas respectent son budget de PointsFutés. Ensuite, Taylor et elle partent souvent faire une randonnée. Elles traitent cette occasion comme une journée à passer ensemble, en étant en bonne santé.

 

Cette année, peu importe ce qu’ils font pour célébrer la fête, ce sera une journée pour souligner le parcours de Liz et le chemin qu’ils ont tous parcouru ensemble.

 

« Même si nous sommes dans cette aventure ensemble, je dirais que ma mère est probablement notre plus grand soutien, notre alliée principale », explique Taylor. « Pour la fête des Mères cette année, je crois que notre objectif est certainement de célébrer ce que nous étions et ce qu’elle était, puis de simplement reconnaître sa réussite et celle qu’elle est devenue. C’est une journée d’encouragement, c’est certain. »

 

Des conseils pour les autres

 

Lorsqu’on leur demande quel conseil ils donneraient à quiconque songe à s’inscrire à WW ou à quiconque éprouvant actuellement des difficultés dans son parcours, Liz, Don et Taylor offrent quelques bribes d’information différentes.

 

Liz : « Commencez où vous êtes; l’important c’est que vous commenciez... La vie est courte. Faites de votre vie ce que vous désirez vraiment qu’elle soit. Commencez à réaliser vos rêves. »

 

Don : « Fixez-vous des petits objectifs... Le temps passera de toute façon, donc vous devriez aussi bien faire quelque chose qui est bon pour votre santé. »

 

Taylor : « Ne soyez pas dur envers vous-même... Le parcours est bien plus qu’un simple numéro sur la balance. Il s’agit aussi d’apprendre à vous aimer. »