Témoignages

"Maigrir a eu un grand impact sur ma vie"

Iris, -23 kg

"Je voulais maigrir depuis longtemps, mais je n'y suis jamais parvenue, car je me sentais mal dans ma peau. Après plusieurs vaines tentatives, j'ai laissé tomber les bras. Conséquence : le nombre affiché par le pèse-personne n'a cessé d'augmenter. Jusqu'à ce qu'il atteigne le cap fatidique des 100 kg. Le choc fut rude : je n'en croyais pas mes yeux, car je ne m'étais plus pesée depuis longtemps. Cette goutte d'eau fit déborder le vase : ça ne pouvait plus durer. Je n'avais encore jamais testé la méthode WW, et lorsque j'ai pris connaissance d'une action spéciale pour le Nouvel An, avec le vieux cliché des "bonnes résolutions", je me suis dit : pourquoi pas ? Et me voilà aujourd'hui avec 22 kg de moins."

Des hauts et des bas

"Entre-temps, ayant déjà atteint mon objectif pondéral, j'ai pensé qu'une pause estivale serait la bienvenue. Mauvaise décision ! Je m'en suis donné à cœur joie et j'ai repris 10 kg. Mais comme je songeais depuis des années à une réduction mammaire, qui était impossible à cause d'un IMC trop élevé, ce fut pour moi une nouvelle motivation à retrouver ma forme, pour permettre cette opération chirurgicale. J'ai recommencé à tout noter dans l'appli WW et à faire du sport. Et cela m'a réussi, j'ai de nouveau atteint mon objectif pondéral après quelques mois."

Cerise sur le gâteau

"Très honnêtement, je n'aurais jamais cru que la perte de poids aurait pu avoir un tel impact sur ma vie. J'ai changé dans le bon sens, physiquement bien sûr, mais mentalement aussi. J'ai des goûts vestimentaires assez excentriques, que je refoulais depuis des années dans des pull-overs et des pantalons beaucoup trop amples. Je ne me sentais pas à l'aise dans des vêtements ajustés. Maintenant, ils font au contraire ma fierté.
Je me suis même permis une audace inédite : l'acquisition d'un pantalon flared panter. J'en avais toujours rêvé, mais ma silhouette me l'interdisait. À présent, je l'ai bien mérité.
La cerise sur le gâteau, c'est une perte de poids suffisante pour autoriser la réduction mammaire. L'affaire est dans le sac !"