Think positive!

Jeudi 16 août

D'après les études, le fait de se plaindre de sa silhouette aggraverait souvent encore plus la situation.1 Et vous, êtes-vous généralement critique à l’égard votre corps ? Eh bien, il y a fort à parier que oui, car c'est le comportement de la plupart des gens. Essayez donc de prendre conscience de la fréquence à laquelle vous vous plaignez de votre ligne et essayez de changer cela. De quelle manière ? En vous montrant positif ! Think positive! Que trouvez-vous de beau à votre corps ? Et pourquoi ? Concentrez-vous sur ces aspects. Car vous devez être fier de votre corps !

Vous vous sentirez tellement mieux si vous en prenez bien soin. Autrement dit, adopter une alimentation saine et pratiquer de l'activité physique vous permettra de vous sentir mieux dans votre peau. Au sens propre comme au figuré ! Mais faire attention à son corps, cela peut aussi passer par une séance chez l'esthéticienne, par l'achat d'une nouvelle tenue, ou en faisant n'importe quoi d'autre qui vous apporte de la gaieté, de l'optimisme. Car plus on se sent bien dans sa peau, plus on est positif envers soi-même, et moins on se plaint.

Avez-vous des enfants ? C'est une raison de plus d'agir en ce sens. Une autre étude a révélé un lien avec l'insatisfaction qu'éprouvent les enfants de 5 à 8 envers leur propre corps, parce qu'ils reproduisent les autocritiques exprimées par leur maman.2 Donc, avant de vous plaindre de votre corps en présence de votre progéniture, réfléchissez-y à 2 fois, car cela entraîne des conséquences que vous n'auriez pas envisagées ! Dès lors, adoptez un nouveau leitmotiv : think positive! Pour vous-même et pour vos enfants.

 

1 Salk & Engeln-Maddox (2011). “If You’re Fat, Then I’m Humongous!” Frequency, Content, and Impact of Fat Talk Among College Women. Psychology of Women Quarterly, mars 2011.
2 Davison & Birch (2003). Body dissatisfaction, dieting awareness and the impact of parental influence in young children. British Journal of Health Psychology, mai 2003 (II). 135-147.