Manger avec discernement

Jeudi 21 juin

WW insiste beaucoup sur l'importance de veiller à ses repas. Mâcher plus longtemps implique automatiquement de manger en moindre quantité. Cela laisse suffisamment de temps pour activer la sensation de satiété et indiquer au cerveau que l'estomac est repu. Si l'on mange trop vite, l'estomac et le cerveau comprennent trop tard que le corps est rassasié… Et l'on aura entretemps consommé trop d'aliments. C'est pourquoi manger lentement et avec discernement est si important.

Manger avec des bâtonnets peut y contribuer, surtout lorsqu'on est malhabile. Et vous connaissez sans doute l'astuce de la petite assiette : un format plus petit donne l'impression que l'assiette est bien garnie. C'est un détail, mais ça marche !

Indépendamment de tout cela, WW insiste aussi sur le plaisir ressenti durant les repas, en dégustant des mets savoureux, sur l'importance de savourer les aliments, de profiter de son assiette plutôt que de se gaver. Et surtout, ne manger que ce que l'on aime. Pourquoi accorder des unités SmartPoints® à quelque chose qu'on n'apprécie pas ? Moi, ce que je préfère pour le petit-déjeuner, c'est une tranche de cake léger aux fruits frais et yaourt. Une assiette de corn-flakes ou un mélange d'avoine est évidemment plus rapide et plus facile. Tout comme une tartine de confiture. Mais c'est moins nourrissant. Et cela vaut plus de points.
À midi, j'opte sciemment pour une salade. C'est un truc qui m'oblige à prendre davantage de temps. Avez-vous déjà essayé de manger une salade entre 2 Ateliers WW, ou même durant 1 Atelier WW ? Impossible. Le repas dure trop longtemps, et avec toutes les crudités, la mastication est trop bruyante. Une tartine avec une tranche de fromage serait plus adaptée, mais je n'en veux pas.

Je tiens à prendre mon temps.
Et à bien profiter du repas.
En toute quiétude.

Lorraine
Membre WW