Perdre du poids

WW x le régime Whole30 !

Un membre de WW essaie le régime Whole30 tandis qu’un autre membre compte ses SmartPoints®.

Je m’appelle Hilary Weissman, et je suis membre de WW depuis très longtemps. Comme encore d'autres membres, j’ai eu ma part de problèmes de poids. Mais ce n’était que lorsque j’ai été diagnostiquée avec la maladie d'Hashimoto - une maladie auto-immune de la glande thyroïde - que j’ai décidé de combiner mon programme avec le régime Whole30.

Pour ceux qui ne connaissent pas le régime Whole30, il s'agit en principe d’un régime d’élimination qui vous laisse uniquement des protéines, des fruits et légumes. J'ai travaillé dur sur le programme WW, contrôler des portions et identifier (et arrêter) des épisodes de compulsion alimentaire, mais j'avais aussi l’impression de souffrir de problèmes de la digestion et d’intolérances alimentaires.

Beaucoup de mes amis avaient appliqué Whole30 pour identifier les aliments qu’ils ont du mal à digérer et trouver les groupes d'aliments à éliminer. En conséquence, ils se sentaient plus contents plus sains et pleins d’énergie, sans oublier qu’ils avaient l’air super en forme.

 

 

Ma première tentative

 

J’ai essayé le régime Whole30 pour la première fois en octobre 2016. Après un mois, ma peau était plus claire (tout comme mon esprit), j’avais perdu le gras de bébé sur mon visage et le menton, mon ventre (toujours assez mou) était plus plat que jamais, et je me sentais très bien dans mes jeans.

Voici tout ce que vous pouvez manger sur le Whole30 : la plupart des légumes, fruits frais et jus de fruit, tous les types de pommes de terre (heureusement), des œufs, noix, haricots, petits pois, haricots verts, graines, viandes et poissons maigres, de l’huile de coco et du ghee. Ce que vous ne pouvez pas manger : des grains (quinoa et riz compris), du maïs, des produits laitiers, des légumineuses, du sucre. Si vous mangez au restaurant, vous pouvez demander que votre repas soit cuit dans de l’huile d’olive. Et vous ne pouvez pas boire de l'alcool.

 

J'ai tout noté sur SmartPoints®, ce qui m’a donné mon premier mois complètement à points bleus où mes points quotidiens ont atterri entièrement dans ma zone d'alimentation saine. Cependant, j’ai appelé cette première tentative plutôt « Hil30 » que Whole30, car je n’ai pas vraiment suivi les règles du Whole 30 à la lettre.

Mais je n’ai pas recommencé un nouveau jour 1 après ces « dérapages », comme le programme Whole 30 le voudrait. À la fin du défi, l’ai fêté mon anniversaire et réintroduit d’un coup de l’alcool, des sucreries, du pain et du fromage à la nourriture. Je n’ai donc pas pu évaluer correctement quels groupes d'aliments étaient responsables de mes douleurs d'estomac.

 

Combiner WW Liberté™ avec le programme Whole30

 

Une des raisons d’adhérer à WW était pour moi la flexibilité des aliments ZeroPoint™ - avec tout ce que j’avais envie de manger toujours sur le menu. Mais j’ai commencé à réfléchir : la plupart des aliments Whole 30 étaient Des aliments ZeroPoint avec le programme WW Liberté. Est-ce que je pourrais recommencer ? Est-ce que j'arriverais même à exploiter mon budget de 23 SmartPoints par jour si tout ce que je mange seraient des aliments ZeroPoint ? (En principe, il ne faut compter que l’huile, le ghee, l'avocat, les pommes de terre, les noix et graines. On peut reporter le reste !).

J’ai décidé en décembre 2017, même si c’était juste avant les fêtes de fin d’année au bureau, Hanukkah et des voyages à Londres et Floride.

Finalement, j’ai découvert que je pouvais suivre Whole30 sur WW, mais j'ai en quelque sorte manqué la marque (et 5 jours de points bleus cette fois). Si j'avais choisi un mois où je ne travaillais et fêtais pas, j’aurais eu plus de succès, j'en suis certaine.

Il y a eu des moments où j’aurais dû dire « Non, merci » et sortir d’une situation tentatrice. Mais à Londres, vous essayez le thé anglais, vous prenez un verre de sherry que l’on vous propose pour vous réchauffer quand vous attendez à l'extérieur par des températures très froides pour une place dans le restaurant Dishoom style Bombay très prisé. Mais j’ai tout de même respecté le régime Whole 30 environ 80 pour cent du temps. Finalement, c’était une saison des fêtes marquée par une présence attentive, plus que jamais.

Bien que j’aie manqué d’appliquer le Whole30 correctement, j’ai perdu quelque 5 livres en 30 jours. (Ceux qui suivent le programme WW peuvent s'attendre à une perte de 1 - 2 livres par semaine.) J’ai retrouvé plus d’énergie, je me suis amusée avec mes amis et découvert des conseils et astuces précieux que j’ai pu appliquer en 2018 et pour atteindre mon objectif et garder les acquis.

Pour le faire, je réintroduis attentivement chaque groupe d'aliments à la fois. Tout d'abord l’alcool (non mentionné sur le plan officiel). J’ai fêté la nouvelle année avec du champagne avant de courir cinq kilomètres dans le Central Park à minuit !

Je comprends bien pourquoi le programme Whole30 est si rigide, parce qu’il faut collecter des résultats corrects à propos des aliments que vous pouvez oui ou non consommer - la plupart des régimes d’élimination sont stricts. Mais en connaissant ma capacité d’endurance mentale et les problèmes préalables avec une attitude de tout ou rien, je sentais le besoin d'appliquer la philosophie WW en faisant le régime.

 

« Je suis reconnaissante pour la flexibilité et la liberté offertes par WW »

 

Sur WW, rien n'est interdit, il n’y a pas d’échec, et si vous vous laissez aller, vous pouvez toujours recommencer. Je suis reconnaissante pour la flexibilité et la liberté offertes par WW. Sans le même sens, Whole30 ne prescrit pas de limites de calories ou de portions, et je ne me suis pas forcée quand j’ai dépassé mes points de budget quotidiens et hebdomadaires, comme je l’ai appris sur WW Liberté.

Consulter nos conseils de perte de poids des experts

 

Les leçons que j'ai apprises sur WW et Whole30

 

1. Je peux utiliser de plus grandes quantités d’huile et manger des noix comme en-cas. Le deuxième jour sur Whole30, je n’ai consommé que 13 SmartPoints. Il n'y avait pas beaucoup de choses que je pouvais manger en sortant avec des amis, mais j'ai commandé intelligemment, et j’étais satisfaite. Durant la journée, je n’ai pas pris de collation. Cependant, je ne voulais pas risquer de manquer des nutriments clés dont j'avais besoin, et en conséquence, je ne me suis pas vraiment préoccupée de ne manger qu’une cuillère à café d’huile de coco en faisant des œufs ou en la mélangeant à mon café spécial du matin. J’ai pris une poignée de noix du Brésil tous les jours.

2. Manger au restaurant avec Whole30 rend la chose plus simple... en tous les cas, pour moi. Ceux qui sont déjà venus au restaurant avec moi savent que je ne sais jamais décider. En me limitant à quelques groupes d'aliments, j'avais normalement le choix d’un ou deux mets du menu. J’étais toute détendue et je profitais de ma bonne compagnie, sans me sentir mal après le repas. Je vais certainement appliquer ces règles 95 pour cent du temps. (Mais je ne pourrai pas renoncer aux pizzas pour le reste de ma vie.)

3. Je n'ai pas besoin du panier à pain. Il me semble de moins en moins bon quand je le vois à table.

4. Commander du café ou du thé dans le bar. Ce n'est pas la chose la plus étrange.

5. Les biscuits, friandises des fêtes, les repas nourrissants d’hiver ne me manquent pas. Je les ai consommés pendant 26 ans, je sais exactement quel goût ils ont.

6. Le chocolat me manque. Le chocolat a toujours été ma relation la plus stable, et cela ne signifie pas grand-chose. Une fois quand j’ai rompu le régime Whole30, j'avais mangé une bouchée de truffes au chocolat, et mon estomac était très perturbé. J'en ai conclu que j’ai éventuellement une intolérance au chocolat, et c'est probablement le cas. Cela m'a brisé le cœur, et je devrai trouver autre chose que la nourriture pour me consoler.

7. Je peux annuler mon abonnement Clean Plate Club. Quand je visitais le salon de thé anglais à Londres, je n’ai mangé que quelques bouchées des pâtisseries et laissé le reste dans mon assiette. Je suis restée assise pendant presque 30 minutes, concernée, en attendant l'addition. C'est la première fois de ma vie que j'ai fait ceci. D’une manière ou autre, j’ai survécu, et c’était valorisant, d’une manière inattendue.

8. Je peux aller au restaurant avec des amis, sortir avec un petit copain, sans commander une boisson alcoolisée. Si je suis honnête avec moi-même, je n’aime pas boire. J'aime essayer des cocktails et bières artisanales, trinquer avec les amis (du champagne à un mariage, des verres de téquila, à tout moment). Je n’aime pas du tout comment je me sens immédiatement après ou le lendemain - or quand mon budget SmartPoints est ravagé. Cependant je crains souvent de manquer quelque chose. J’internalise des sentiments de culpabilité, de honte et d’être différente parce que je ne peux pas faire comme tout le monde, et je fais semblant de rien. En réalité, personne ne se préoccupe de ce que bois ou ne bois pas.

J’ai appris que de dire simplement « Non, je n'en veux pas, merci » était plus qu’assez et que je n'avais pas besoin de me lancer dans des tirades de raisonnement.

 

WW x Whole30 recipes

 

Nous avons recueilli quelques délicieuses recettes WW, faciles à concocter et très bien adaptées à votre Whole30, si vous voulez l'essayer. Il faut toutefois garder à l’esprit que :

  • le yaourt, le fromage et les garnitures doivent être éliminés (et leurs valeur SmartPoints aussi !)

  • Les huiles végétales, de canola ou de graines doivent être remplacées par de l’huile de coco (7 SmartPoints par cuillère à café) ou de l’huile d’olive (4 SmartPoints par 1 cuillère à café) ou du ghee (5 SmartPoints par cuillère à café).

  • Les préparations d’épices et autres produits en conserve contenant du gluten, des sucre (tout ce qui se termine par -ose) et du carraghénane sont à éviter.