Sport ou activité ? Sabine Appelmans en explique les différences

Sabine Appelmans n'est pas qu'une ancienne grande joueuse belge de tennis : c'est aussi une oratrice enthousiasmante qui motive chacun à puiser le meilleur de lui-même, tant au niveau mental que physique. Elle nous explique la différence entre le sport et l'activité (physique).

"Une activité physique se pratique surtout pour avoir un corps et un esprit sains. Le sport est généralement une activité plus intensive et plus ciblée. Je dirais que la grande différence, c'est que l'activité physique est importante, voire nécessaire, alors que le sport est facultatif.

Chacun doit bouger pour se sentir bien et vieillir en bonne santé. À plus long terme, une activité physique régulière peut évidemment déboucher sur une pratique sportive. Mais il faut y trouver du plaisir. Pour moi, une ancienne sportive professionnelle, le sport est un hobby ; mais ce n'est pas le cas pour tout le monde, bien sûr. Chez moi, ce n'est donc pas nécessaire pour un style de vie sain. Cela dit, pour qui que ce soit, bouger s'avère nécessaire. On peut commencer la journée par une demi-heure de marche. Petit à petit, on repousse ses limites, ses capacités, jusqu'à atteindre une heure. L'activité tient aussi à de petits gestes, par exemple garer la voiture plus loin, prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur, jouer avec les enfants… Si vous le faites systématiquement, l'accumulation de ces petits gestes aura une grande influence.

C'est surtout pour qui a un métier sédentaire qu'il est important de pratiquer une activité régulière. Plutôt que de rester assis toute la journée et faire une heure de fitness en soirée, je recommande de se lever chaque heure pour boire un peu et faire un tour dans la maison. C'est encore mieux si, même chez vous, vous faites occasionnellement quelques pompages, des flexions des genoux, ou simplement de plus grands pas. Pour le corps, il est préférable d'intégrer cette activité à la vie quotidienne.

Si comme moi, le sport est un plaisir, il convient d'augmenter progressivement le niveau d'intensité. Je trouve toujours motivant de faire du sport avec quelqu'un. En cette période où tout le monde découvre les avantages des applis anti-confinement, pourquoi ne pas faire du sport ensemble, mais à distance ? Un apéro sportif virtuel, en quelque sorte. Vous convenez avec des amis d'une heure précise pour quelques exercices, avant de prendre un verre. Durant les cours de sports que je donne, je remarque que les gens ne viennent pas seulement pour l'activité physique, mais aussi pour l'aspect social. Et là, il n'est pas besoin d'être physiquement dans la même pièce : cela peut aussi avoir lieu par écrans interposés."