Le plaisir de dire non

Par : Caren Oppenheim

Vous avez su dire non à une seconde part de gâteau, des chocolats de Noël ou une énième invitation ? Bravo ! Et maintenant, comment vous sentez-vous ? Nous avons, en général, naturellement tendance à nous concentrer sur ce que nous manquons ou perdons quand nous refusons quelque chose (c'est le fameux syndrome FOMO*, qui a explosé avec les réseaux sociaux*).

Et cela peut même nous donner l’impression de toujours dire non, certes pour atteindre nos objectifs mais au détriment de notre plaisir et de nos relations aux autres… Pourtant, en changeant notre façon de penser, nous pouvons nous concentrer sur ce que nous gagnons et sur les bénéfices pour notre parcours. Encore mieux ? Cela peut nous aider à rester motivé et à continuer de prioriser ce qui est vraiment important pour nous !

*Fear of missing out : la peur de rater quelque chose, celle qui vous pousse à consulter frénétiquement Instagram, Facebook, Twitter et autres réseaux pour ne pas passer à côté d'une info... finalement pas si indispensable que ça...

Comment faire

La prochaine fois que vous refusez quelque chose, faites une pause pour réfléchir à ce à quoi vous dites oui quand vous dites non !

  1. Faites une liste de toutes les raisons pour lesquelles vous voulez dire non. Tante Marguerite vous propose de vous resservir ? Vous pourriez dire non pour respecter votre budget SmartPoints® ou parce que vous n’avez plus faim.
  2. Prenez un moment pour penser aux bénéfices de ce “non”. Vous sentez-vous plein d’énergie et rassasié ? Ou fier de vous et de vos choix ?
  3. Connectez ces bénéfices et ce qui est important pour vous. Vous souhaitez perdre du poids ? Refuser d’être resservi vous aide à atteindre votre objectif. (Et vous pourriez même proposer une balade après le repas !)

Retrouvez toutes ces infos dans Ma semaine monWW+®. Vous y trouverez aussi une délicieuse recette !