Fonctionne­ment de WW

Mincir en se consacrant sur l'essentiel : profiter de la vie !

Notre programme vous donne encore plus de liberté et de souplesse dans le choix des repas, vous motive à profiter de l'activité physique (et non pas "parce qu'il le faut") et vous donne les ressources pour voir la vie autrement.

Le programme SmartPoints® est axé sur la santé, et non sur le nombre de calories.
Avec WW, vous pouvez manger de tout. Vous choisirez vos aliments en fonction de leur valeur SmartPoints, du Budget SmartPoints (composé du capital journalier et de la réserve hebdo) qui vous a été attribué, et bien sûr de ce dont vous avez envie.

En tant que Membre WW, vous devez d'abord répondre à quelques questions permettant de déterminer votre Budget SmartPoints individuel. Ceci fait, libre à vous de choisir comment vous affectez ce budget, donc pour quels aliments. Le fonctionnement est le suivant :

  • Tous les aliments reçoivent une valeur SmartPoints déterminée, calculée en fonction des dernières avancées de la science.
  • Les calories forment le critère de base de ce calcul.
  • Les sucres et acides gras saturés augmentent la valeur SmartPoints.
  • Les protéines la réduisent.

Le système SmartPoints condense des informations nutritives complexes en un nombre simple et compréhensible. Il pousse à opter tout naturellement pour un régime alimentaire plus équilibré, faisant la part belle aux fruits et légumes, aux produits protéinés maigres, en évitant les sucres et les matières grasses malsaines.

Les aliments à ZeroPoint
Mais certains éléments ont plus de vertus que d'autres et forment le socle de base d'un régime alimentaire sain. Comme on est moins vite tenté de consommer en grande quantité des variétés de viandes maigres, poissons, fruits et légumes pourtant délicieux et nourrissants, nous leur avons accordé une valeur SmartPoints nulle. Autrement dit, il est inutile de peser, mesurer, ni de compter d'unités pour ces aliments à ZeroPoint ! En préparant vos repas avec ces aliments et d'autres, qui ont une valeur SmartPoints, vous n'avez jamais à craindre de tomber en panne d'inspiration. Ni d'avoir faim.

Reporter des unités SmartPoints
Pour la plupart des gens, le repas du lundi ne ressemble en rien à celui du samedi ou du dimanche. Avec cette option du programme WW, vous pouvez chaque jour reporter au lendemain jusque 4 unités SmartPoints. Mais attention, elles sont échues à la fin de la semaine.

Prendre goût à l'activité physique
WW vous encourage à bouger comme il vous plaît, et non parce que vous y êtes contraint. Faites ce que vous aimez, et vous intégrerez ainsi le sport à votre vie quotidienne. Augmenter l'activité et adopter un régime alimentaire plus équilibré peut faire perdre 20 % de poids en plus que si l'on se contente de modifier ses habitudes alimentaires.

Si vous n'êtes pas encore habitué à faire du sport, nous sommes là pour vous aider à trouver les activités que vous aimez et en faire une habitude. Mais si vous êtes déjà actif, nous vous assistons pour fixer des objectifs et trouver des challenges qui vous amènent plus loin.1

Voir la vie autrement
La plupart des gens savent qu'il faudrait mener une vie plus saine, mais se demandent pourquoi c'est souvent si difficile. Mais lorsqu'on voit les choses autrement, on agit également différemment. Les choix deviennent plus pertinents, sont pris avec discernement, et l'on atteint ses objectifs, pour finalement vivre une vie plus saine et plus heureuse.

Avec WW, nous vous présentons des techniques élaborées en fonction des dernières connaissances scientifiques puis testées par des Membres WW, et qui vous aident à voir la vie autrement. Vous réfléchissez au "pourquoi", pour vous remémorer ce qui vous a incité à mener une vie plus équilibrée. Et vous apprenez à utiliser les ressources qui contribuent à rester motivé même à long terme. Ce sont des techniques sur lesquelles vous pourrez toujours vous appuyer tout au long de votre développement et de votre épanouissement.

1Curioni CC, Lourenço PM. Long-term weight loss after diet and exercise: a systematic review. Int J Obes (Lond). 2005;29(10):1168-1174.