Comment prendre du plaisir dans le sport?

Ancienne star du tennis belge, Sabine Appelmans est aussi une oratrice exaltante qui motive les gens à donner le meilleur d'eux-mêmes, tant au niveau physique que mental. Y compris pour les gens qui disent ou pensent ne pas aimer le sport !

Je me souviens de ma voisine qui était toujours étonnée lorsque je partais courir. Elle me demandait où je trouvais cette énergie. Elle-même était persuadée ne pas en être capable. Je lui ai rétorqué : "Et pourquoi donc" ? Je me suis prise au jeu pour l'encadrer et la faire progresser. Quelques mois plus tard, elle courait 10 km.

Pourtant, beaucoup de femmes sont persuadées ne pas être capables de courir autant. Or il faut savoir que le sport et la confiance en soi sont deux éléments très intimement liés. Si vous désirez vous y mettre, mais ne trouvez aucune discipline intéressante, ou pensez que ce n'est pas fait pour vous, commencez par voir ce qui vous motive :

  1. Le sport, pour une activité que l'on aime
    L'agrément est une facette capitale pour pratiquer un sport pendant longtemps. Pour certaines personnes, la salle de fitness est un bon résultat, mais si elles n'aiment pas ce qu'elles font, elles ne s'y tiendront jamais très longtemps. Alors, réfléchissez : qu'est-ce que vous aimiez étant enfant ? Sauter à la corde ? Grimper dans les arbres ? Eh bien justement, l'escalade est un sport génial ! Préférez-vous les contacts sociaux d'une activité sportive ? Rameutez alors quelques amis pour un rendez-vous hebdomadaire, de marche, de vélo ou de course à pied. D'autres n'ont pas besoin de cet aspect social et se contentent d'une demi-heure de yoga chaque jour, à domicile.

    Que feriez-vous si rien ne vous était imposé, mais que vous vouliez vraiment faire plus d'exercice physique ? Posez-vous la question en examinant votre motivation intrinsèque. Attention, faire quelque chose que l'on aime réclame aussi de la discipline. Mais sitôt que l'on en remarque les effets positifs et que l'on se sent bien, l'agrément vient de lui-même.

  2. Le sport, pour atteindre un objectif
    Si vous n'aimez rien de particulier, vous pourriez également trouver du plaisir dans le sport si c'est pour un objectif précis, par exemple se préparer en vue d'une course à pied. Vous savez alors que pour atteindre cet objectif, il faudra chausser vos baskets au moins 2 ou 3 fois par semaine. Chez certaines personnes, c'est très motivant. Et une fois le but atteint, c'est un vrai tremplin pour la confiance en soi !

Il est parfaitement possible qu'une combinaison de ces différents facteurs procure le meilleur résultat. Ce fut mon cas, lorsque j'ai couru un marathon avec une amie, parce que j'avais envie de partager ce moment avec quelqu'un. J'aurais couru plus vite si j'avais été seule, mais le chrono était secondaire par rapport à l'aspect social. Vous voyez, il faut se connaître soi-même. Que l'on pratique le sport juste par agrément ou que l'on s'impose un schéma d'entraînement rigoureux, il y a certainement pour chacun une forme d'activité physique à trouver.