Champagne

Sabrez le bouchon ! 
À l’approche des réveillons, les réfrigérateurs et autres caves à vin regorgent de boissons pétillantes à souhait. La popularité de ce nectar exclusif qu’est le champagne provient en partie de son panel répondant à tous les goûts. Chacun peut y trouver son bonheur.  Chez WW, le verre de champagne vous "coûte" 3 unités SmartPoints®. À ceux qui s’interrogent comment choisir et boire le champagne, cet article est pour vous.

Variétés de champagne
Seul le vin effervescent élevé dans la région française du même nom et selon la méthode dite champenoise a le droit à l’appellation champagne. Mais quand on sait qu’il en existe bien 10.832 marques, il devient difficile de faire son choix. Brut, extra brut, doux ? Quelles sont les tendances actuelles et comment choisir un champagne ?

Types et sortes

  • Il convient tout d’abord de savoir que le champagne est un assemblage de différents cépages. Ainsi, on a le Blanc-de-Blancs (BdB) fait exclusivement à partir de raisin chardonnay. Le blanc de blancs a des arômes très frais qui s’accorde parfaitement avec le poisson.
  • Ensuite, vient le Blanc-de-Noirs (BdN), à base de pinot meunier bleu et/ou de pinot noir, piquant et d’un goût puissant. Il accompagnera à merveille les viandes blanches, les plats épicés et les salades.
  • De son côté, le champagne rosé contient une majorité de pinot noir. Parfois, les raisins sont pressés plus longuement ou encore on y fait macérer les pelures des grains, ce qui lui confère sa jolie couleur rose.

On distingue aussi les champagnes sur base de leur teneur en sucre :

  • Extra Brut (0 % de sucre) : champagne sec, apprécié des connaisseurs.

  • Brut (1 % de sucre) : plaît à la majorité des amateurs.

  • Extra sec (1-3 % de sucre) : mi-sec, mi-doux.

  • Demi-sec/Dry (3-5 % de sucre) : un vin très suave.

  • Doux (8-15 % de sucre) : le préféré des amateurs de liqueurs.

Verres de champagne
Le champagne se déguste de préférence dans une flûte ou dans un verre tulipe : un verre à col haut resserré. L’étroitesse du fond permet aux bulles de s’épanouir parfaitement. Car le champagne est très riche en bulles : environ 47 millions contenues dans une bouteille de 75 cl ! Certains fabricants de flûtes à champagne insèrent dans le fond des flûtes une larme de verre qui sert en quelque sorte de tremplin aux bulles pour s’élever vers le sommet. La flûte en cristal est la plus recommandée, car le cristal est plus rude que le verre et donne plus d’élan aux bulles.

Champagne bio
Le bio est très tendance et les producteurs de vin ne peuvent se permettre de l’ignorer. Ainsi, certains vignerons embouteillent le champagne dans des flacons moins épais. Ils réduisent ainsi la quantité de matière première et augmentent la capacité de transport. Cela suffit à réduire de 8000 tonnes la quantité de CO2 dégagée par an, soit l’équivalent des échappements de 4000 voitures !

Nouvelles applications
On a de tout temps rafraîchi le vin blanc et le vin rosé avec quelques glaçons . Aujourd’hui, c’est vrai aussi pour le champagne. La célèbre maison Moët & Chandon a sorti récemment son ‘Moët Ice Impérial’, un champagne spécialement mis au point pour être dégusté avec des glaçons sans nuire aux arômes. Ce champagne glacé présente des notes de fruits exotiques associé à une subtile touche de menthe. Hélas, ce produit de luxe n’est encore disponible que chez une petite sélection de cavistes et de restaurateurs de renom.