Souriez

5 croyances bien ancrées chez nos Membres WW

"Dès lundi, je compte…"  "Je suis allé courir, maintenant je mange ce que je veux !" "J'ai mangé une plaquette entière de chocolat. Autant abandonner de suite." "Je n'ai plus perdu de poids depuis deux semaines. Comme si mon organisme le refusait." "Je veux tout faire à 100 % : du sport chaque jour, me priver de friandises, ne plus jamais sortir au restaurant…"
Autant de réflexions qui vous sont probablement familières, surtout si vous les avez déjà vous-même prononcées ou pensées...  Nous vous expliquons ce phénomène, non sans vous donner quelques conseils bien utiles.

  1. Procrastination
    "Dès lundi, je compte…" ... à nouveau faire attention au budget SmartPoints® et faire du sport deux fois par semaine ? Mais comme nous sommes jeudi, je commencerai lundi… Eh bien, non ! Car ainsi, vous repoussez sans cesse le premier pas. Et le lundi, vous aurez certainement une nouvelle excuse. C'est ce qu'on appelle la procrastination. Commencez plutôt aujourd'hui par 20 minutes de marche après le repas de midi. Ou par 3 portions de légumes et 2 de fruits. C'est ainsi que vous reprendrez le droit chemin. N'oubliez jamais que tout voyage commence par un premier pas. Il est suivi d'un autre, parfois petit, si les progrès sont lents.

  2. Faire du sport pour se dédouaner d'excès alimentaires
    "Je suis allé courir, maintenant je mange ce que je veux !" Ici non plus, ce n'est pas parce qu'on a fait du sport que l'on peut s'empiffrer de n'importe quoi. Pendant la phase d'amincissement, le sport sert surtout à maintenir la musculature.
    En plus, faire du sport dans cet objectif entraîne un risque : celui de ne bouger que pour vous offrir des plaisirs alimentaires. Certes, vous avez la possibilité de convertir une partie de vos FitPoints® en nourriture, mais ce n'est guère recommandé. Après le sport, profitez de la sensation qu'il vous procure plutôt que de foncer sur un aliment que vous auriez 'mérité'.

  3. Le chocolat est ma bête noire
    "J'ai mangé une plaquette entière de chocolat. Autant abandonner de suite." Une fois encore : ce n'est pas parce qu'on a chuté que l'on ne se relèvera pas. Admettre une faiblesse pour le chocolat n'est pas une raison pour douter de vous. Ce serait pire que d'abandonner toute tentative de maigrir pour le reste de la journée (ou de la semaine).
    Vous avez dévoré la tablette de chocolat ? Eh bien, notez-en les unités SmartPoints dans votre journal. Ce n'est pas plus grave que ça. Il arrive à tout le monde succomber à la tentation. Pensez-vous vraiment être capable de ne plus jamais toucher au chocolat ? Ce ne sera pas la dernière fois.

  4. Heureusement que je ne me suis pas débarrassé de mes vieilles fringues
    "Je n'ai plus perdu de poids depuis deux semaines. Comme si mon organisme le refusait." Sachez que la perte de poids n'est pas un sprint. Toute personne ayant déjà tenté de maigrir a connu des moments d'arrêt. Souvenez-vous de ce que vous avez déjà accompli depuis que vous avez commencé avec WW. Rappelez-vous qu'une perte de poix équilibrée est comprise entre 500 g et 1 kg par semaine. Si la perte de poids moyenne demeure dans cette fourchette, c'est parfait. Si elle est moindre, ce n'est pas non plus un problème. Chacun maigrit à son rythme.

  5. Avec moi, c’est tout ou rien
    "Je veux tout faire à 100 % : du sport chaque jour, me priver de friandises, ne plus jamais sortir au restaurant…" Alors là, ce n'est pas la bonne méthode ! Pourriez-vous jurer de tenir cette résolution jusqu'à la fin de votre vie ? Cela n'a rien d'emballant. Qui plus est, se mettre une telle pression, c'est exposer sa motivation à des tirs de bazooka. Modifiez plutôt vos habitudes alimentaires et votre style de vie progressivement.